Innergie PocketCell : test d’un petit rechargeur efficace

Le rechargeur Innergie PocketCell (avec un iPhone)Vous avez un smartphone, alors il vous est certainement déjà arrivé de tomber en rade, de voir sa batterie se vider complétement avant la fin de la journée, voire au milieu de l’après-midi. Et ce, malgré une recharge à 100% avant de quitter votre domicile le matin. Sans trop me tromper, je peux dire que cela nous est souvent arrivé, nous autres adeptes de ces téléphones multitâches aux processeurs ultra rapides. Mais voilà, ces appareils sont pour l’instant plus sprinteurs que marathoniens. Si vous êtes sûr de trouver à tout moment une prise de courant, ce n’est pas gênant (quoique), mais si vous devez vous en éloigner, par exemple en voyage, lors d’une journée de randonnée (pendant laquelle vous pourriez utiliser le GPS de votre smartphone) en pleine nature ou lors de la visite d’une ville pendant vos vacances, il peut être utile d’emporter avec vous ces accessoires que sont les rechargeurs. Ces appareils ne sont autres choses que des batteries qui se rechargent elles-mêmes, en général via une prise USB, avec un ordinateur ou un chargeur branché à une prise électrique. Le PocketCell de la société Innergie est sans doute l’un des rechargeurs les plus efficaces que j’ai pu tester.

Cela fait des mois que j’utilise l’Innergie PocketCell. Léger (70 g), petit, compact, il est long de 91 mm et large de 30 mm. Son design, aux formes arrondies, est réussi. A l’une de ses extrémités se trouve une prise micro USB par lequel il se recharge. De l’autre, une prise USB. Où vient se connecter, pour recharger smartphone ou autre appareil nomade high-tech, le « Magic Cable Trio ». Nommé ainsi par Innergie, ce câble est génial! Il est composé de trois prises qui s’enfichent successivement : la prise classique iPhone/iPod (celle à 30 broches), la prise micro USB et puis la prise mini USB! En tirant et tournant la prise iPhone, on découvre la prise micro USB. La même manœuvre sur celle-ci fait apparaître à son tour la prise mini USB. Et là où la conception est astucieuse, c’est que les différentes parties restent fixées les unes aux autres : cela évite de perdre une prise en particulier. Bref, ce câble est pratique, puisque compact et léger : 16 g qui remplacent trois câbles!

Magic Cable Trio, le câble trois-en-un du rechargeur Innergie PocketCell

Magic Cable Trio, le câble trois-en-un du rechargeur Innergie PocketCell.

Devinez comment se recharge l’Innergie PocketCell? En utilisant son bidule magique. Il faut découvrir la prise micro USB (en tirant donc la prise iPhone) du câble, la brancher à l’extrémité marquée Input, puis brancher l’autre extrémité du câble USB sur un chargeur ou un ordinateur. Des voyants placés sous la coque indiquent l’état de la charge. Il faut patienter, car la recharge totale de l’Innergie PocketCell prend du temps. Après plusieurs mois d’utilisation modérée, il faut attendre environ 3 heures.

Pour démarrer la recharge d’un appareil, il est nécessaire, après avoir branché celui-ci, d’appuyer sur le seul bouton de l’Innergie PocketCell. Et là, les surprises sont bonnes. Car, tel un morceau de sucre capable de redonner vite de l’énergie à un athlète épuisé, l’Innergie PocketCell recharge rapidement la batterie du smartphone. J’ai fait le test avec un iPhone 5 : pour cela j’ai branché directement la prise adéquate (Lightning) sur le PocketCell. Et même après quelques mois d’utilisation modérée, les résultats sont satisfaisants. Voilà les temps mis à charger le smartphone en fonction du temps.

Temps Niveau charge
Moins 6 min 5,00%
22 min 22,00%
38 min 40,00%
50 min 53,00%
1h03 67,00%
1h16 81,00%
1h38 97,00%
1h48 100,00%

Vous pouvez noter que le progression est presque linéaire. Globalement, chaque minute passée correspond à une recharge de 1% supplémentaire. Celle-ci est même supérieure à ça pendant une bonne partie du cycle. Ensuite, en s’approchant des 100%, le chargeur est moins rapide. Mais, bref, sachez qu’avec ce PocketCell vous aurez en vingt minutes rechargé au cinquième de sa capacité la batterie d’un smartphone tel l’iPhone 5. Très utile quand on s’est fié sur le GPS de son smartphone pour retrouver son chemin…

Avec le reste du « jus » qui restait dans l’Innergie PocketCell, j’ai pu requinquer le même iPhone 5 complétement vide à hauteur de 26% en 24 minutes. Puis, c’est le l’Innergie PocketCell lui-même qui s’est épuisé.
Son prix : 60 €.

J’ai aimé
La rapidité de recharge
Le câble USB trois-en-un
La compacité

Je n’ai pas aimé
Incompatibilité du câble trois-en-un avec la prise Lightning d’Apple

Conclusion
Le défaut d’incompatibilité du « Magic Cable Trio », son câble trois-en-un, n’en est pas un gros. Mais cet objet est si bien conçu, et l’Innergie PocketCell est lui-même si rapide à recharger un smartphone, qu’on se rapprocherait d’un produit parfait s’il pouvait intégrer le dernier type de prise des appareils iOS d’Apple (iPhone 5 et tablettes récentes). Bref, dit autrement, ce rechargeur est une réussite.

Moctar KANE.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.