Philips ActionFit SHQ3217 : la forme et pas le son

Ecouteurs Philips-SHQ3217

Courir ou non avec de la musique? Telle est la question! Pour certain(e)s, courir est l’occasion de se vider complètement la tête, de se retrouver avec soi, dans la profondeur de son silence intérieur (c’est quoi cette phrase?) : ces gens-là n’aiment pas courir en musique! D’autant que, et c’est vrai, courir en écoutant de la musique peut être dangereux dans un environnement urbain, où l’on peut côtoyer des voitures. Et comme me le faisait remarquer le Dr. Jousselin, responsable du service médical de l’INSEP, qui préfère profiter des sons autour de lui pendant ses courses dans le Bois de Vincennes, on n’entend pas non plus les vélos !

D’autres coureurs diront au contraire que la musique leur permet justement de s’isoler. De se faire plaisir en écoutant des morceaux qu’ils adorent. Et de se motiver, d’accélérer même la cadence avec certains titres. Oui, dans bien des cas, la musique stimule. Il y a des gens qui utilisent aussi le temps de leur entraînement pour s’informer autrement. Ainsi, un confrère me disait qu’il profitait de ses courses hebdomadaires pour écouter ses podcasts.

Le premier casque que je présente dans High-Tech-Out appartient à la nouvelle gamme sport de Philips, c’est l’ActionFit SHQ3217.

Ce sont des intra-auriculaires, vendus avec une petite housse et trois paires d’embouts pour satisfaire le plus possible d’oreilles. Ils résisteraient, d’après le constructeur, à l’humidité et à une tension d’un kilogramme. Il supporterait même le lavage, mais je n’ai pas fait le test.

Design OK
Le design est, à mon avis, réussi. Une combinaison de gris et de rouge/orange. Compatible iPhone et iPod (et même iPad précise Philips, mais je n’ai pas encore vu quelqu’un s’entraîner en s’accrochant à une tablette…), il est pourvu d’une télécommande. Celle-ci règle le volume, lance ou stoppe la musique. Et est bien positionné, à l’embranchement des trois fils. Cette partie rigide en plastique comporte un microphone, actif lors d’un appel téléphonique. Le côté avant de la cette télécommande est recouverte d’une petite surface réfléchissant : de quoi se faire repérer un peu par des conducteurs en cas d’obscurité.

Bilan de course
Globalement, après plusieurs courses, je suis déçu par ces écouteurs. J’ai eu maintes fois du mal à les maintenir fixés à mes oreilles. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé. Et ce, malgré un système d’ajustement qui consiste en une sorte d’arceau souple et mobile.

Ecouteurs Philips-SHQ3217
Venons-en au son. Je ne perdrais pas de temps pour vous dire que là aussi j’ai été déçu. Si, comme promis par Philips, cet ActionFit SHQ3217 produit des basses, le son dans l’ensemble manque vraiment de clarté. Les aigus ne se manifestent pas assez. Dommage.

J’aime
Le design.
La télécommande ergonomique.

Je n’aime pas
Le maintien insuffisant.
Le manque de clarté du son.

Le prix
50 €.

Conclusion
Comparés à d’autres écouteurs conçus pour le sport, ces Philips ActionFit SHQ3217 ne m’ont pas convaincus. Ils ne tiennent pas suffisamment en place. Ceci dit, je peux relativiser mes propos en rajoutant que ces écouteurs ne conviennent pas à mes oreilles. Mais j’en ai testé des écouteurs… dont plusieurs qui étaient plus pratiques. Testez par vous-même si possible. Autre point négatif : la qualité sonore n’est pas au rendez-vous. Et surtout pas en comparaison avec un modèle dont le test ne devrait pas tarder à être publié.

Moctar KANE.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.