Test Columbia haut technique Omni-Heat : où est passée la chaleur?

Le haut technique Columbia Omni-Heat à manches longues.J’ai profité de l’hiver dernier, de jours de vrai froid, pour porter et tester ce tee-shirt Columbia pourvu de la technologie Omni-Heat censée mieux retenir la chaleur du corps. Mouais…

Le haut technique Columbia Omni-Heat à manches longues.

Le haut technique Columbia Omni-Heat à manches longues.

Ce haut technique Columbia à manches longues est destiné à un usage en première couche, dans le froid. Prenez-le et retournez-le. Vous verrez comme la face (intérieure) est recouverte (à l’exception des extrémités et des flancs, sous les bras) de petits disques d’argent d’environ 1 mm de diamètre : on dirait un tapis de confettis recouvrant le tissu (en polyester à 85% et élasthanne à 15%). Le principe de cette technologie que Columbia appelle Omni-Heat (et qui se retrouve intégrée dans d’autres produits de la marque) est similaire à celui de la couverture de survie : la chaleur, telle un rayon de lumière, est renvoyée par la surface métallique. Ainsi, une partie de la chaleur émise par le corps est conservée. Le fabricant communique sur une « rétention de chaleur de 20% en moyenne ».
Sous les aisselles et sur le côté, sur près d’environ 60% de sa longueur, se trouve un tissu uniforme, souple, respirant (appelé Omni-Wick par la marque) et dépourvu des petits disques.
Columbia-Heavyweight_past,-Tout cela dit, revenons sur l’usage prévu par Columbia de ce haut technique. Il peut être utilisé pour faire du ski, de la randonnée, dans un climat froid rigoureux, en première couche donc.

Le haut technique Columbia Omni-Heat à manches longues, 2015. Ph. Moctar KANE.

Le haut technique Columbia Omni-Heat à manches longues, 2015. Ph. Moctar KANE.

Sur le terrain
Le port de ce haut technique Columbia est très agréable. Contrairement à ce qu’on pourrait craindre, la présence des minuscules disques ne gêne pas du tout. Dehors, je l’ai porté par jour de froid intense. Pour être honnête, je n’ai pas senti la différence avec un tee-shirt à manches longues ordinaire, en coton, porté dans les mêmes conditions.
Juste pour voir, même s’il n’est pas fait pour cela, je suis quand même allé courir avec ce tee-shirt. Je confirme, après avoir cette fois vraiment senti l’humidité s’accumuler au dos, cet habit n’est pas destiné à ce type d’activité.

Le prix 65 €.

J’aime
Le confort du port.
La qualité de la coupe.

Je n’aime pas
La restitution de la chaleur peu tangible.

Conclusion
Ne suis-je pas suffisamment sensible? Les 20%  de restitution de la chaleur que permettrait ce sous-vêtement technique Columbia, eh bien, je ne l’a pas vraiment ressenti. En tout cas, je ne vois pas une différence majeure avec d’autres hauts à manches longues qu’on peut trouver sur le marché (du traditionnel coton à la version polaire) pour un prix moindre… Je ne suis pas encore convaincu, par persuadé qu’il faille dépenser le prix de ce haut technique Columbia Omni-Heat pour rester ou même gagner en chaleur. Avez-vous un autre avis, une autre expérience plus concluante?

Moctar KANE.

PS : si vous avez trouvé ce test utile, partagez-le et suivez High-Tech Out sur Twitter (@HighTechOut).

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.