Test Energizer Led Folding Lantern : une lanterne mobile revisitée

L'Energizer Led Folding Lantern.Vous rappelez-vous de cette bonne vieille lanterne en métal et avec sa paroi en verre dans laquelle brûlait une flamme? Vous l’avez certainement vue dans les films western. Et peut-être même utilisé lors d’un campement. Energizer en aurait conçu une version high-tech, la Led Folding Lantern. J’ai été surpris par son autonomie…

L'Energizer Led Folding Lantern. Ph. Moctar KANE.

L’Energizer Led Folding Lantern. Ph. Moctar KANE.

La lampe Energizer Led Folding Lantern peut évidemment servir à la maison, pour éclairer une pièce en cas de panne de courant, pour y voir clair dans la cave ou améliorer son confort visuel dans d’autres endroits obscurs tels un garage. Mais si vous décidez de passer la nuit à la belle étoile, d’aller camper en pleine nature, la nuit, pour garder les mains libres, tourner autour du foyer, cuisiner, ou vous atteler à d’autres tâches, elle peut faire aussi l’affaire.

L’Energizer Led Folding Lantern est faite en plastique. Pour la poser de façon stable, un pied se déplie à l’arrière. Une poignée en haut sert à la transporter fermement, grâce au caoutchouc lui servant de grip. Un bouton arrière en plastique mou allume la lampe. Il est mal conçu. Il est large mais, sous sa couche molle, seule la zone centrale permet d’établir le contact. Appuyez à droite ou à gauche, votre doigt s’enfonce et rien d’autre ne se produit.

L'Energizer Led Folding Lantern avec son bouton arrière, actif qu'au milieu. Ph. Moctar KANE.

L’Energizer Led Folding Lantern avec son bouton arrière, actif qu’au milieu. Ph. Moctar KANE.

Autrement, la fabrication générale de l’Energizer Led Folding Lantern me paraît suffisamment bonne. La lampe est faite pour résister à de petites projections d’eau venant de toutes les directions (norme IPx4). C’est suffisant pour ne pas craindre la pluie. Sur la balance, la lampe a pesé 577 g (avec toutes les piles). Et sa longueur est d’environ de 19,4 cm. Pour une lanterne, elle est relativement compacte, à mon avis.

Diffusion
Venons-en à son élément principal, à savoir l’éclairage. D’une intensité de 300 lumens (d’après le constructeur). La lumière provient d’un panneau spécial. Plié, ce panneau en plastique transparent est posé sur une plaque toute blanche. Le panneau est tapissée d’une multitude de petits points bombés. D’après le schéma fourni par Energizer, il s’agirait de sortes d’alvéoles qui joueraient chacune le rôle de miroir, en renvoyant, vers l’extérieur du panneau, la lumière qu’elles reçoivent des LED alignés sur le côté. Energizer appelle cette technologie Light Fusion. Astucieux en tout cas. D’autant que le panneau se déplie et pivote verticalement jusqu’à plus de 180° autour de l’axe de la poignée. Complétement redressé, ce panneau peut éclairer ainsi son environnement à 360°, et ce de manière relativement uniforme. Très bien.

tructure du panneau lumineux

Structure du panneau lumineux de l’Energizer Led Folding Lantern. Ph. Moctar KANE.

Energizer Led Folding Lantern : schéma (constructeur) de la technologie Light Fusion.

Energizer Led Folding Lantern : schéma (constructeur) de la technologie Light Fusion.

L'Energizer Led Folding Lantern avec son panneau lumineux relevé. Ph. Moctar KANE.

L’Energizer Led Folding Lantern avec son panneau lumineux relevé. Ph. Moctar KANE.

Autonomie
C’est sous la plaque blanche que se trouvent les piles, de format LR6 (format appelé aussi AA). Pour retirer cette plaque, il faut dévisser des sortes de vis en plastique. Il y en a deux, et je les trouve fragiles. Il suffit de peu pour les abîmer. Au choix, on peut alimenter l’Energizer Led Folding Lantern avec quatre ou huit piles. Et on peut régler l’intensité de sa lumière, en gardant le doigt appuyé sur le bouton arrière.

L'Energizer Led Folding Lantern, avec le panneau lumineux plié ou déplié. Ph. Moctar KANE.

L’Energizer Led Folding Lantern, avec le panneau lumineux plié ou déplié. Ph. Moctar KANE.

L'Energizer Led Folding Lantern, avec le compartiment piles et les vis en plastique. Ph. Moctar KANE.

L’Energizer Led Folding Lantern, le compartiment piles et les vis en plastique. Ph. Moctar KANE.

Pour le test d’autonomie, j’ai utilisé 8 piles rechargeables de 2000 mAh chacune (plus précisément 4 ont une charge comprise entre 1950 mAh et 2050 mAh). En tout, il y en avait donc pour 16000 mAh environ. Eh bien, en choisissant l’éclat le plus lumineux, l’Energizer Led Folding Lantern a tenu en continu pendant environ 35 h ! Impressionnant, non? Ce qui signifie que vous pourrez l’emporter chargée au départ avec cette capacité, et compter sur elle pour tenir au moins pendant tout le week-end. Bravo.
N’empêche, j’aurais apprécié la présence d’une prise (par exemple USB) permettant d’alimenter directement et autrement la lampe ou de recharger les piles.

J’aime
La grande autonomie.
La panneau lumineux pivotant.
La possibilité d’utiliser 4 ou 8 piles.
La qualité générale de fabrication.
La poignée et son grip.

Je n’aime pas
La fragilité des vis.
La conception du bouton arrière.
L’absence de prise d’alimentation externe.

Conclusion
C’est vraiment l’autonomie de l’Energizer Led Folding Lantern qui m’a le plus impressionné. Il y a aussi des petits plus, tels le réglage de l’intensité et une diffusion relativement uniforme. A quelque fragilité près, cette lanterne est bien faite. J’aurais aimé cependant cette prise supplémentaire.

Moctar KANE.

PS : si vous avez trouvé ce test utile, partagez-le et suivez High-Tech Out sur Twitter (@HighTechOut).

Share Button

Une réflexion au sujet de « Test Energizer Led Folding Lantern : une lanterne mobile revisitée »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.