Test Fujifilm GFX100 : un APN grand format qui peut sortir

Appareil photo numérique grand format Fujifilm GFX100Si la quantité de pixels ne fait pas forcément la qualité des images, cet appareil photo numérique Fujifilm GFX100 annonce posséder largement les deux. Et les plus de 100 Mp de son vaste capteur ne seraient pas seulement réservés au studio mais aussi à l’extérieur. Voici une brève prise en main d’un mastodonte.

Appareil photo numérique grand format Fujifilm GFX100, 2019, Ph. Moctar KANE.

Appareil photo numérique grand format Fujifilm GFX100, 2019, Ph. Moctar KANE.

Ce n’est certainement pas le genre d’appareils que j’utilise au quotidien, j’en ai pas les moyens et a priori je préfère tout de même des modèles plus légers. Mais j’étais quand même curieux des possibilités a priori offertes par ce Fujifilm GFX100, un appareil photo numérique grand format haut, haut de gamme. J’ai eu la chance, lors d’une présentation presse, de le prendre en main pendant plus d’une heure, avec la possibilité de l’associer avec différentes optiques.

Des pixels en veux-tu en voilà
C’est le nombre qui tonne d’emblée lorsque l’on présente ce Fujifilm GFX100 : son capteur possède plus de 100 méga pixels… Et ses dimensions sont de 43,8 mm x 32,9 mm : elles sont donc plus grandes que celles d’un capteur 24×26 plein format. Il s’agit cependant ici d’un capteur à proportion 4/3. La définition maximale fournie par le GFX100 est de 11648 x 8736 (plus de 101 Mpix donc).

Je ne vais pas vous reproduire ici la fiche technique du Fujifilm GFX100, ce n’est pas le but de cette prise en main, mais je retiendrais certaines caractéristiques : stabilisation d’image sur cinq axes intégrée au boîtier, mise au point par détection de phase, écran arrière tactile et orientable dans trois directions, viseur électronique amovible et inclinable de 5,76 méga pixels, enregistrement vidéo en 4K à 30 images/sec, …
A noter, et c’est une caractéristique originale pour un grand format, type d’appareil photo souvent utilisé en studio, le GFX100 bénéficie, d’après son fabricant, de multiples joints d’étanchéité, placés à 95 endroits. Cette prise en main ne m’a pas évidemment permis de vérifier sa résistance annoncée à la poussière et à l’humidité. Mais si tel est le cas, cela en fait un appareil photo numérique intéressant en usage outdoor pouvant délivrer potentiellement des fichiers de haut niveau.

Appareil photo numérique grand format Fujifilm GFX100, boîtier nu, 2019, Ph. Moctar KANE.

Appareil photo numérique grand format Fujifilm GFX100, boîtier nu, 2019, Ph. Moctar KANE.

Prise en main
Ce gros appareil offre une bonne prise en main, et pour un moyen format, ce Fujifilm GFX100 est confortable. Son maniement le rapproche d’un reflex. Evidemment, il n’y a pas ici de système de visée à miroir mais un viseur électronique, bien définie et confortable aussi. J’ai eu cependant un problème, et ce sur deux appareils différents GFX100 : le passage automatique de l’affichage de l’écran arrière au viseur électronique (quand on approche l’œil de ce dernier) ne fonctionnait pas toujours. Les représentants de Fujifilm sur place ont avancé le fait qu’il s’agissait pour l’un des appareils d’une pré-série et aussi d’un bug qui pourra être aisément réparé.
Donc, globalement, la prise en main et le maniement m’ont paru suffisamment agréables : pour un APN dont l’intérêt pour moi était son utilisation en extérieur, c’est un bon point.

Qualité des images
C’est une fois avoir affiché sur un grand moniteur les photos prises par le Fujifilm GFX100 que j’ai pu d’avantage me rendre compte de la très haute définition de son capteur et aussi de la qualité des optiques avec lesquelles j’ai pris les photos. Quels détails!
Fujifilm avait choisi le Musée de la chasse à Paris pour présenter ce Fujifilm GFX100. Les poils de l’ours blanc empaillé, les fines aspérités du moulage de la tête de cerf illustrent la qualité des photos prises par le GFX100. Cette haute définition a cependant un prix en termes de stockage : il vous faudra prévoir des cartes SD de grande capacité si vous ne vous limitez pas dans les déclenchements. En moyenne, les fichiers jpeg que j’ai obtenus avaient un poids de 35,86 Mo!
A noter aussi le beau rendu des couleurs.
A savoir aussi, du fait de la grande taille du capteur du Fujifilm GFX100, j’ai constaté une très (très) faible profondeur de champ des photos en utilisant les optiques à leurs plus grandes ouvertures. Cela exige d’être précis dans la mise au point.

Tête de cerf prise au Fujifilm GFX100, Musée de la chasse, Paris, 2019, Ph. Moctar KANE.

Tête de cerf prise au Fujifilm GFX100, Musée de la chasse, Paris, 2019, Ph. Moctar KANE.

Tête d'ours polaire prise au Fujifilm GFX100, Musée de la chasse, Paris, 2019, Ph. Moctar KANE.

Tête d’ours polaire prise au Fujifilm GFX100, Musée de la chasse, Paris, 2019, Ph. Moctar KANE.

Rose prise au Fujifilm GFX100, Musée de la chasse, Paris, 2019, Ph. Moctar KANE.

Rose prise au Fujifilm GFX100, Musée de la chasse, Paris, 2019, Ph. Moctar KANE.

Et voici une séquence vidéo 4K prise avec le Fujifilm GFX100 :

Prix 11 000 €.

J’aime
La grande qualité des images.
La résolution.
La prise en main et l’ergonomie générale.

Je n’aime pas
Le prix.

Conclusion
Oui le prix du Fujifilm GFX100 boîtier nu a de quoi faire tousser. Même ceux qui ont l’habitude d’utiliser les appareils haut de gamme Canon, Nikon, Sony et autres. Mais d’après le discours de Fujifilm, pour les photographes adeptes du moyen format, le GFX100 aurait plutôt un prix compétitif. Il est vrai que nombre de photographes de studio (nature morte, publicité, mode, …) ont l’habitude de travailler avec du matériel, en particulier leur appareil moyen format, très onéreux. Visiblement cela serait en tous cas le prix à payer afin de s’offrir des images de haute tenue avec un appareil ergonomique et résistant dans des conditions extérieures difficiles. Je n’ai pas mis le Fujifilm GFX100 sur ma liste d’achat de matériel. Mais si vous en avez les moyens et êtes exigeant, sachez que, au vue de cette prise en main, il vole haut, très haut.

Moctar KANE.

PS : si vous avez apprécié ce test, n’hésitez pas à le partager et suivez @HighTechOut sur Twitter.

Share Button

1 réflexion sur « Test Fujifilm GFX100 : un APN grand format qui peut sortir »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.