Test Helly Hansen Verglas Infinity Shell Jacket : bonne veste outdoor légère contre la pluie et le vent

Veste outdoor Helly Hansen Verglas Infinity Shell Jacket.A cause des conditions climatiques très étranges de cet été 2022, le test de cette veste outdoor Helly Hansen Verglas Infinity Shell Jacket ne s’est pas passé comme prévu. Mais l’attente en valait la peine.

Veste outdoor Helly Hansen Verglas Infinity Shell Jacket, 2022, Ph. Moctar KANE.

Veste outdoor Helly Hansen Verglas Infinity Shell Jacket, 2022, Ph. Moctar KANE.

Enfin, il a plu! Et beaucoup même, par moments, en cette fin septembre. Car j’ai attendu pendant des mois la pluie pour pouvoir boucler le test de cette veste Helly Hansen Verglas Infinity Shell Jacket destinée aux activités d’extérieur telles la randonnée, le ski de fond ou divers sports de montagne. Cela fait plusieurs mois que j’ai cette veste Verglas Infinity Shell Jacket, j’ai randonné avec elle, entre autres sorties, mais la pluie a été très rare durant cet été de canicule. Il était hors de question pour moi de publier un test d’une telle veste sans l’avoir portée sous la pluie. C’est fait maintenant.

Soignée
Il ne faut pas longtemps pour constater que cette veste Helly Hansen Verglas Infinity Shell Jacket a bénéficié d’une coupe bien faite et d’une finition soignée. Bravo. J’ai le modèle en orange, bien visible. Et j’aime bien. Cela peut être utile s’il est nécessaire de se faire repérer en situation d’urgence en pleine nature. Il y a d’autres couleurs disponibles pour d’autres goûts.

Simple
La Helly Hansen Verglas Infinity Shell Jacket a deux poches avant zippées à large ouverture. Rappel, Helly Hansen est un spécialiste de l’habillement maritime. Et avec leurs zips à fermeture étanche, les deux poches semblent a priori bien à l’abri de toute projection d’eau. Dans sa chaque poche, au niveau de la membrane souple, a été ajoutée, collée et cousue, une autre petite poche. Elle est suspendue au milieu, ce qui est une bonne idée. Je crois deviner le rôle de cette petite poche souple (non zippée) : contenir un objet tel un smartphone. Cette poche est assez extensible pour pouvoir loger un mobile de la taille d’un iPhone 13 Pro Max (à écran 6,7’’). C’est un bon point. Mais j’aurais préféré une ou même deux autres poches séparées accessibles en ouvrant le zip central de la veste.

Une des poches principales de la veste Helly Hansen Verglas Infinity Shell Jacket, 2022, Ph. M. KANE.

Une des poches principales de la Helly Hansen Verglas Infinity Shell Jacket, 2022, Ph. M. KANE.

Une des poches principales de la veste Helly Hansen Verglas Infinity Shell Jacket, 2022, Ph. M. KANE.

Une des poches principales de la Helly Hansen Verglas Infinity Shell Jacket, 2022, Ph. M. KANE.

Mini poche de la Helly Hansen Verglas Infinity Shell Jacket, 2022, Ph. Moctar KANE.

Mini poche de la Helly Hansen Verglas Infinity Shell Jacket, 2022, Ph. Moctar KANE.

Collage d'étanchéité à l'intérieur de la veste Helly Hansen Verglas Infinity Shell, 2022, Ph. M. KANE.

Collage d’étanchéité à l’intérieur de la Helly Hansen Verglas Infinity Shell, 2022, Ph. M. KANE.

Collage d'étanchéité à l'intérieur de la veste Helly Hansen Verglas Infinity Shell, 2022, Ph. M. KANE.

Collage d’étanchéité à l’intérieur de la Helly Hansen Verglas Infinity Shell, 2022, Ph. M. KANE.


Fermetures

C’est grâce à certains détails, en particulier la façon dont les ouvertures se font, que cette veste Verglas Infinity Shell tire son épingle du jeu . Et la manière dont on peut utiliser le capuchon est particulièrement intéressante. En cas de fortes précipitations, plusieurs cordons élastiques permettent de serrer le capuchon sur la tête, d’entourer et de ne laisser passer quasiment que le visage! En tirant les cordons au bas de la veste, celle-ci se transforme presque en coquille de protection hermétique.

Serrage arrière du capuchon de la veste Helly Hansen Verglas Infinity, 2022, Ph. Moctar KANE.

Serrage arrière du capuchon de la veste Helly Hansen Verglas Infinity, 2022, Ph. Moctar KANE.

Autre bon point, la présence d’une visière au bout du capuchon, pour réduire les impacts d’eau de pluie sur le visage.
Et desserré, le capuchon est suffisamment volumineux pour permettre aussi le port simultané d’un casque. J’ai fait le test avec un casque vélo, mais cela devrait passer avec un casque de ski. C’est certainement ce qui était prévu par les concepteurs de la veste.

Avec cela je vous indique aussi la présence d’un long zip sous chaque manche, au niveau des aisselles. De quoi apporter une aération au corps.

Fermeture latérale de la veste Helly Hansen Verglas Infinity Shell Jacket, 2022, Ph. Moctar KANE.

Fermeture latérale de la veste Helly Hansen Verglas Infinity Shell Jacket, 2022, Ph. Moctar KANE.

Petit détail qui peut avoir son importance en cas de détresse : une bande réceptrice Recco est insérée sous la visière du capuchon. Ce système permet de repérer une victime (sur le sol ou dans la neige) par une équipe de secours équipée d’un émetteur adéquat : les ondes renvoyées par le récepteur indiquent la direction à suivre pour atteindre la personne recherchée.
A noter, le récepteur Recco n’a pas besoin de batterie et aurait une durée d’utilisation illimitée, s’il n’est pas abîmé. Donc il faut éviter de plier la bande, qui contient une antenne en fait.

Récepteur Recco intégré dans la Helly Hansen Verglas Infinity Shell Jacket, 2022, Ph. Moctar KANE.

Récepteur Recco intégré dans la Helly Hansen Verglas Infinity Shell Jacket, 2022, Ph. M. KANE.

Sur le terrain
D’emblée, cette veste Helly Hansen Verglas Infinity Shell Jacket est pratique et agréable à emporter, notamment en randonnée, du fait de sa légèreté. Elle ne pèse en effet que 481 g (sur ma balance).
Elle est également confortable à porter, avec ou sans sac à dos.
Quand le vent souffle, cette Verglas Infinity Shell Jacket arrive à s’en protéger suffisamment efficacement.

Et lorsque la pluie est de la partie, même lorsqu’elle tombe fortement, cette Verglas Infinity Shell Jacket se révèle efficace. Elle joue bien sa partition, garde au sec. Bravo.

Prix 400 €.

J’aime
La bonne imperméabilité.
La protection contre le vent.
La légèreté relative.
L’adaptabilité de la fermeture du capuchon.
La finition très soignée.
Les ouvertures d’aération possibles sur le côté.
La grande dimension des poches.
L’intégration d’un récepteur Recco.

Je n’aime pas
L’absence de grandes poches intérieures.
Le prix relativement élevé.

Conclusion
J’ai mis du temps pour l’évaluer mais cette Helly Hansen Verglas Infinity Shell Jacket est une veste pratique pour diverses activités outdoor, en particulier en randonnée. Elle n’est pas faite pour le grand froid (ou il faudra alors porter d’autres couches simultanément), mais elle sert pour parer d’éventuels changements de météo, en protégeant du vent et de la pluie. A part ce manque de grandes poches intérieures, elle est très satisfaisante.

Moctar KANE.

PS : si vous avez apprécié ce test, n’hésitez pas à le partager et suivez @HighTechOut sur Twitter.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.