Test Joby Action Clamp & Gorillapod Arm et Locking Arm : des accessoires pour varier les prises de vue

Les accessoires pour caméra d'action Joby Action Clamp & Gorillapod Arm et Action Clamp & Locking Arm.Ayant eu récemment en prêt une GoPro, j’ai pu tester ces deux accessoires de Joby qui lui sont  destinés. Les Action Clamp & Gorillapod Arm et Action Clamp & Locking Arm servent à fixer sur différents types de support essentiellement cette caméra, mais aussi d’autres appareils de prise de vue.

Les Joby Action Clamp & Gorillapod Arm et Action Clamp & Locking Arm. Ph. Moctar KANE.

Joby Action Clamp & Gorillapod Arm et Action Clamp & Locking Arm. Ph. Moctar KANE.

Joby s’est fait connaître avec ses fameux Gorillapod. Des trépieds constitués de boules s’articulant les uns par rapport aux autres. De vrais bras pouvant s’agripper à divers supports, parmi lesquels des éléments du mobilier urbain. Le principe des deux accessoires testés ici est aussi de permettre de fixer une caméra légère de type GoPro à de multiples supports tout en lui garantissant un grande amplitude de mouvement (de rotation plus précisément).
Quelles sont les différences entre l’Action Clamp & Gorillapod Arm et l’Action Clamp & Locking Arm, devez-vous vous demander. Je préfère répondre en commençant à mettre en avant la pièce principale que ces deux systèmes de fixation ont en commun.

Les Joby Action Clamp & Gorillapod Arm et Action Clamp & Locking Arm avec une GoPro. Ph. Moctar KANE.

Joby Action Clamp & Gorillapod Arm et Action Clamp & Locking Arm avec une GoPro. Ph. Moctar KANE.

L’Action Clamp
La pièce commune de ces deux accessoires Joby est un serre-joint (la traduction de « clamp »). C’est lui qui se fixera à un panneau, une rampe, un tube, un guidon, … A condition que le support en question ait une épaisseur inférieure à environ 5 cm, soit l’écartement maximal entre les deux mors du serre-joint. A noter, à chaque extrémité du bras se trouve un écrou standard photo. Qui va permettre de relier à l’Action Clamp, par un bout ou par l’autre, la seconde pièce du système : le Gorillapod ou le Locking Arm.

Le bras articulé pour l’un
Comme son nom l’indique, le Joby Action Clamp & Gorillapod Arm rajoute au serre-joint un bras articulé (de même conception que le trépied pré-cité). A chacune de ses extrémités se trouve une vis standard photo. Sa longueur utile est d’environ 11,3 cm. Fixé au bout de ce bras capable de se tortiller dans tous les sens, un appareil de prise de vue (ne devant pas dépasser 325 g prévient le constructeur) va pouvoir bénéficier d’une ample liberté de manœuvre. Il faut cependant veiller à bien serrer le Gorillapod Arm à l’Action Clamp.

Le bras à rotules pour l’autre
Quant au Joby Action Clamp & Locking Arm, il s’associe au serre-joint grâce à un bras pourvu à chaque extrémité d’une rotule. Sa longueur utile, sans les deux vis photo standard, est d’environ 10 cm. Les rotules garantissent bien à l’appareil fixé au bout une bonne liberté de rotation mais l’amplitude est moindre qu’avec le Gorillapod Arm. Cependant, le vis de serrage au centre fige vite et efficacement le bras porteur. Très pratique. Là aussi, l’appareil supporté ne doit pas peser plus de 325 g.

L’adaptateur GoPro
Pour monter une caméra GoPro sur l’Action Clamp & Gorillapod Arm et l’Action Clamp & Locking Arm, Joby fournit  en standard un adaptateur idoine. Voilà au moins une pièce qu’il ne sera pas nécessaire d’acheter chez GoPro, dont les prix des fixations ne sont pas donnés.

Les Joby Action Clamp & Gorillapod Arm et Action Clamp & Locking Arm avec l'adaptateur GoPro/vis photo standard. Ph. Moctar KANE.

Les Joby Action Clamp & Gorillapod Arm et Action Clamp & Locking Arm avec l’adaptateur GoPro/vis photo standard. Ph. Moctar KANE.

L’épreuve de force
J’ai remarqué lors du test que l’Action Clamp a vraiment une meilleure prise lorsqu’elle se fixe sur une surface plane que sur un tube. Par exemple, en forçant un peu, je lui ai fait lâcher la prise d’un tube de 3 cm de diamètre. Alors que je n’ai pas réussi à la faire démordre une plaque en bois d’environ 1 cm d’épaisseur. Ceci est normal vue la conception des mors des serre-joint en général. L’un de ses mors étant carrément plat, il offre une prise moins forte avec un tube qu’avec une surface plane.

Un tour de skate-board
N’étant pas moi-même de skateur, j’ai demandé à Antoine, rencontré à Bercy (Paris), de surfer avec la caméra vidéo GoPro fixée à l’Action Clamp & Locking Arm. Merci à lui. Voici ci-dessous ce que cela donne en vidéo. Vous remarquerez à la fin de cette vidéo, après une rotation du skate, que la GoPro a bougé légèrement, sans doute est-ce dû à un serrage pas assez ferme du Locking Arm.

Prix 30 € avec le Gorillapod Arm et 40 € avec le Locking Arm.

J’aime
L’emploi facile.
La qualité de fabrication.
L’adaptateur GoPro fourni en standard.
Le prix.

Je n’aime pas
La prise moins ferme avec un tube.

Conclusion
Ces deux accessoires destinés aux possesseurs de caméra d’action (GoPro et autre concurrente qui essaye d’exister) à la recherche d’angles originaux, je les ais trouvés pratiques. Joby devrait cependant améliorer la fixation à un tube (à un guidon par exemple). Un petit bravo pour l’adaptateur GoPro/vis standard photo livré avec. Et un gros bravo pour le prix de l’Action Cam & Gorillapod Arm et de l’Action Cam & Locking Arm. C’est raisonnable, au regard des prix des accessoires GoPro vus dans le commerce. J’attends de voir d’autres accessoires aussi sympas.

Moctar KANE.

PS : si vous avez trouvé ce test utile, partagez-le et suivez High-Tech Out sur Twitter (@HighTechOut).

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.