Test Julbo EVAD-1 : les données au coin de l’œil

Lunettes connectées Julbo EVAD-1.Ces lunettes Julbo EVAD-1 sont originales. Pas parce qu’elles sont photochromiques mais parce qu’elles affichent « en l’air » les données de votre course. Pratique? Ce test vous donne une réponse.

Lunettes connectées Julbo EVAD-1, 2020, Ph. Moctar KANE.

Lunettes connectées Julbo EVAD-1, 2020, Ph. Moctar KANE.

Parmi les coureurs à pied et aussi les cyclistes il y a celles et ceux qui consultent souvent leurs données (vitesse, distance, …) au cours de leur session. Ce qui les oblige fréquemment à tourner leur poignet pour lire leur montre ou bien à se saisir du smartphone pour afficher les performances en cours. Afin de garder en permanence un œil sur sa route, il y a aussi la possibilité de lire ses données de course en gardant la  « tête haute ». C’est le cas avec certaines voitures, les chauffeurs peuvent voir des informations projetées sur le pare-brise. C’est le cas aussi depuis longtemps avec les pilotes d’avions de combat : les données sont projetées sur un écran translucide ou la visière de leur casque. Julbo, spécialiste des lunettes de sport et de soleil, propose donc sa solution pour visionner des données de course en tête haute : ce sont les EVAD-1.

Comme nombre de lunettes de sport haut de gamme, elles sont photochromiques : classé dans la catégorie 1-3, le verre des Julbo EVAD-1 varie et convient dans la plupart des conditions de lumière environnante, de l’ombre d’une forêt jusqu’aux pentes ensoleillées d’une moyenne montagne.

Lunettes connectées Julbo EVAD-1, 2020, Ph. Moctar KANE.

Lunettes connectées Julbo EVAD-1, 2020, Ph. Moctar KANE.

Mais la particularité des ces Julbo EVAD-1 c’est d’être des lunettes connectées. En liaison Bluetooth avec une appli (ActiveLook) installée dans un smartphone, ces EVAD-1 font voir directement sur le verre, côté droit, les paramètres de courses que détecte l’appli. C’est bien le GPS intégré dans le smartphone qui permet d’établir certains paramètres de l’activité (course à pied ou sortie vélo) et aussi la fréquence cardiaque. Dans ce dernier cas de figure, c’était ainsi au moment du test (voir plus bas pour une autre solution en prévision), il faut appairer une ceinture cardio Bluetooth au téléphone.

Lunettes connectées Julbo EVAD-1 et leurs accessoires, 2020, Ph. Moctar KANE.

Lunettes connectées Julbo EVAD-1 et leurs accessoires, 2020, Ph. Moctar KANE.

Micro-projecteur
Côté intérieur, les Julbo EVAD-1 ont moins ce design profilé et clinquant. Sur le verre droit, on distingue deux parties, deux blocs. En bas se trouve un projecteur minuscule. C’est lui qui génère l’image de données provenants de l’appli du smartphone. La base est faite d’un micro écran LED, c’est une technologie du spécialiste dans ce secteur, Microoled. L’image projetée est détournée par le deuxième bloc situé sur le même verre droit des EVAD-19, c’est tout simplement un miroir. D’après Julbo, une couche spéciale est posée sur la face interne du verre, afin de permettre une bonne fixation de l’image des données.

Lunettes connectées Julbo EVAD-1, 2020, Ph. Moctar KANE.

Lunettes connectées Julbo EVAD-1, 2020, Ph. Moctar KANE.

Dans les réglages de l’appli, il est possible d’ajuster la position verticale et horizontale de l’ensemble des données en fonction de la vision de l’utilisateur. L’opération est aisée.

Les données sont regroupées dans trois écrans différents : outre la durée d’activité affichée tout en haut, il y a soit les vitesse instantanée et moyenne en km/h (plus utile en vélo), soit la distance déjà parcourue et le dénivelé cumulé positif, soit enfin la fréquence cardiaque et l’allure instantanée en min/km. Il est possible aussi d’éteindre l’affichage sur le verre droit. Le passage entre écrans se commande en balayant la main près de l’écran gauche. Un capteur sur la lunette détecte en effet la main.

Trois écrans de l'appli ActiveLook associée aux lunettes connectées Julbo EVAD-1.

Trois écrans de l’appli ActiveLook associée aux lunettes connectées Julbo EVAD-1.

Trois écrans affichés sur le verre droit des lunettes connectées Julbo EVAD-1.

Trois écrans affichés sur le verre droit des lunettes connectées Julbo EVAD-1.

Sur le terrain
Le port des Julbo EVAD-1 est confortable. Ces lunettes tiennent bien en place. D’autant que deux cordons de maintien élastiques de longueurs différentes et deux nez amovibles de tailles distinctes fournis avec les lunettes contribuent à ce maintien. Les extrémités des branches peuvent aussi se tordre afin d’épouser le contour de la tête. Le tout facilite la lecture de l’écran de données projeté sur le côté droit.

En fait, que cela soit pendant la course à pied ou en roulant à vélo, j’ai été agréablement surpris par la bonne lisibilité des divers écrans de lecture, à condition d’avoir au préalable bien réglé leur position via l’appli ActiveLook. Un conseil : préférer dans les réglages la luminosité automatique de l’écran plutôt que manuelle. Car cette gestion automatique s’en sort généralement bien sur le terrain. Que je dirigeais les lunettes vers le ciel, le sol, des endroits clairs ou sombres, la luminosité s’adaptait bien. Idem pour le changement de teinte des verres. En pleine lumière, tout comme dans des zones ombragées, la clarté de la vision a été souvent bonne.

Très pratique aussi, le changement d’écrans en passant la main juste devant le côté gauche des lunettes. Efficace.

J’ai testé l’autonomie des EVAD-1 de différentes façon. Sur le terrain, je peux vous dire par exemple qu’une sortie de vélo d’une heure environ (plus exactement 58 min) n’a consommé que 10% de batterie. En extrapolant, cela reviendrait théoriquement à une autonomie de 10 h, ce qui serait pas mal, à mon avis. Julbo annonce 12 heures.

Appli perfectible
Dans l’appli on peut retrouver l’historique des activités enregistrées. Mais curieusement, s’il y a bien les traditionnelles valeurs de temps, distance, vitesse, allure et dénivelé, il manque la fréquence cardiaque, alors qu’elle apparaissait bien à l’écran pendant l’activité! Julbo m’a confirmé cette absence du stockage de la cardio. On m’a fait entendre qu’une version améliorée devrait accompagner le lancement (retardé à cause de la pandémie de la Covid-19) prévu en septembre 2020.

Prix 500 €.

J’aime
L’affichage net des données de course.
Le port confortable.
La commande gestuelle.
Le confort des verres photochromiques.
La relative bonne autonomie.

Je n’aime pas
Le prix.
L’absence de fréquence cardio dans l’historique des activités.

Conclusion
Pouvoir lire ses données de course sans détourner son regard du chemin est un confort certain. Et qui est réellement garanti avec ces lunettes Julbo EVAD-1. En terme d’usage, l’efficacité est bien là, d’autant que ces lunettes, d’un point de vue optique, sont de qualité. D’après la déclaration de Julbo, il sera possible d’appairer les lunettes avec des montres de sport GPS (de marque Garmin dans un premier temps) pourvues de capteur optique cardiaque. Cela intéresserait peut-être ceux qui ne veulent pas sortir avec leur smartphone. Si c’est confirmé et fonctionnel, cela rendrait encore plus intéressant ces EVAD-1. Car, sachant que les lunettes photochromiques équivalentes de catégorie 1-3 et non connectées dans la marque coûtent environ trois fois moins cher (170€), le prix de ces Julbo EVAD-1 sont sans doute leur principal défaut. A voir si ces lunettes sont déconnectées ou non des besoins réels de la cible visée.

Moctar KANE.

Et voici le résumé vidéo du test de ces lunettes Julbo EVAD-1 :

 

PS : si vous avez apprécié ce test, n’hésitez pas à le partager et suivez @HighTechOut sur Twitter.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.