Test Manfrotto TwistGrip : pince smartphone de grande qualité

La pince Manfrotto TwistGrip.Avec l’usage de plus en plus répandu du smartphone pour prendre des images, il y a beaucoup de systèmes de fixation, de grips pour fixer cet appareil (à un trépied, une perche selfie, …). Ce Manfrotto TwistGrip, en métal, est d’une qualité supérieure à la moyenne.

La pince Manfrotto TwistGrip pour smartphone, 2017, Ph. Moctar KANE.

La pince Manfrotto TwistGrip pour smartphone, 2017, Ph. Moctar KANE.

D’emblée on constate la qualité de fabrication de cet adaptateur pour smartphone, cette pince ou grip Manfrotto TwistGrip. A l’exception de quatre petits pavés en caoutchouc, points de contact avec le smartphone, l’accessoire est tout en métal. En aluminium. La finition est très bien bonne.

La mâchoire s’élargit (grâce à un système coulissant) aisément jusqu’à une largeur d’environ 8,5 cm. Le smartphone en place, il est immobilisé en serrant une vis (elle aussi en métal). Ce maintien est globalement ferme. Pas aussi fortement qu’avec le grip Shoulderpod (testé ici sur HTO) mais quand même : pour sortir le smartphone il faudra vraiment le vouloir, notamment en poussant dessus latéralement.

La pince Manfrotto TwistGrip pour smartphone sur trépied et perche selfie, 2017, Ph. Moctar KANE.

Pince Manfrotto TwistGrip sur trépied et perche selfie, 2017, Ph. M. KANE.

L’un des gros avantages de ce Manfrotto TwistGrip est la présence d’un porte-accessoire : pratique pour y fixer un flash, un micro, une petite source d’éclairage (panneau LED) ou même un autre grip (par exemple pour une double captation d’images, vidéo ou photo).

Avec la présence de ce porte-accessoire et celle évidente d’un trou standard 1/4 (celui employé dans le monde de la photo), il est possible d’utiliser donc le grip Manfrotto TwistGrip dans différentes configurations photo incluant un trépied, une perche selfie ou tout autre support.
Sachez que hors-usage, on peut faire pivoter extrémités du TwistGrip : il prend alors une forme plus plane, plus pratique pour le glisser dans une poche. 

Petite critique, l’épaisseur un peu juste du Manfrotto TwistGrip au niveau du trou standard : la vis d’un adaptateur que j’ai utilisé dépassait, ressortait de l’autre côté, en poussant un peu le pavé en caoutchouc.

La pince Manfrotto TwistGrip pour smartphone à plat, 2017, Ph. Moctar KANE.

La pince Manfrotto TwistGrip pour smartphone à plat, 2017, Ph. Moctar KANE.

Prix 50 €.

J’aime
La grande qualité (en métal) de fabrication.
Le système rapide de fixation au smartphone.
La fixation ferme avec le smartphone.
Le porte-accessoire.
La configuration plate pour le transport hors usage.

Je n’aime pas
La profondeur trop juste du trou standard 1/4.
Le prix un peu élevé.

Conclusion
A quelques détails près, voici une superbe pince pour smartphone. Bravo pour sa qualité de fabrication métallique. Le prix est, à mon avis, un peu cher, mais le produit vise vraiment ceux qui ne veulent pas faire de concession lorsqu’il s’agit d’assurer une fixation ferme de leur smartphone. Cependant, pour l’avoir testé lors de situation très agitée, sur ce point, la fixation du Shoulderpod S1 est encore plus grande. Mais ce dernier ne possède pas de porte-accessoire, un autre avantage de Manfrotto TwistGrip. A vous de choisir selon vos besoins, comme d’habitude.

Moctar KANE.

Et voici ci-dessous le résumé en vidéo :

PS : si vous avez trouvé ce test utile, partagez-le, et suivez High-Tech Out sur Twitter (@HighTechOut).
Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.