Test Monster iSport Freedom : casque de sport Bluetooth résistant

Casque de sport Bluetooth Monster iSport Freedom.Le Monster iSport Freedom est le premier casque de sport et de surcroit Bluetooth que je teste et présente sur High-Tech Out. Si la liaision sans fil favosie a priori le confort d’utilisation, est-ce que, pour autant, un casque comme celui-ci peut être agréable à porter pendant une activité sportive et en particulier pendant la course à pied?

Casque de sport Bluetooth Monster iSport Freedom. Ph. Moctar KANE.

Casque de sport Bluetooth Monster iSport Freedom. Ph. Moctar KANE.

Le casque Monster iSport Freedom a vraiment le design qu’il faut pour se faire remarquer pendant ses sessions de sport. En version bicolore, la plus répandue, le casque est vert fluo/noir. Mais j’ai vu récemment sur le site de Monster un modèle en version monochrome, tout en noir. Il est plus sobre. Le modèle testé est quant lui, à mon avis, plus du genre m’as-tu vu…  ce qui pour un accessoire de sport n’est plus une étrangeté de nos jours.

Casque de sport Monster iSport Freedom : les commandes de lecture. Ph. Moctar KANE.

Casque de sport Monster iSport Freedom : les commandes de lecture. Ph. Moctar KANE.

L’iSport Freedom est un casque supra-aural, ON-EAR disent les anglophones : les écouteurs se posent sur les oreilles sans les englober. A part la charnière et des éléments internes, l’ensemble est fait de plastique. A la fois assez rigide, comme le dessus de l’arceau, et souple, comme les coussinets en caoutchouc. C’est sur le côté droit que se trouvent les commandes de lecture en mode Bluetooth. Disposées autour d’un cercle, ces boutons poussoirs permettent de diminuer ou d’augmenter le volume, de passer d’un morceau à l’autre, et aussi d’allumer ou éteindre le casque. Au centre, le gros bouton sert de pause et de prise de commande d’un appel téléphonique. Le  casque intègre un micro. Sur l’autre écouteur il y a deux prises, micro USB (pour la recharge) et jack audio. Un câble avec micro intégré est fourni avec le Monster iSport Freedom. C’est utile en cas d’épuisement de la batterie interne ou lorsque vous voulez tout simplement vous passer de la transmission Bluetooth. A noter que les deux prises sur le casque peuvent être obstruées et ce afin de ne pas nuire à sa résistance contre la sueur ou la pluie. Car ce casque est conçu pour supporter ces contraintes-là. D’ailleurs les coussinets sont lavables. Et petit détail, avec le Monster iSport Freedom est fournie une serviette anti-bactérienne.

Casque de sport Monster iSport Freedom : prises jasck et micro USB. Ph. Moctar KANE.

Casque de sport Monster iSport Freedom : prises jasck et micro USB. Ph. Moctar KANE.

Casque de sport Monster iSport Freedom : câble avec micro intégré. Ph. Moctar KANE.

Casque de sport Monster iSport Freedom : câble avec micro intégré. Ph. Moctar KANE.

Accessoires du casque de sport Bluetooth Monster iSport Freedom. Ph. Moctar KANE.

Accessoires du casque de sport Bluetooth Monster iSport Freedom. Ph. Moctar KANE.

En tout cas, qu’on aime ou non cette couleur flashy, l’examen du Monster iSport Freedom montre une grande qualité de fabrication. Et d’ailleurs, j’aimerais attirer votre attention sur un point très important, surtout pour un casque de sport. Ce sont les charnières. J’ai noté la solidité de leur fabrication. Chacune d’elle est reliée à une des branches via un manche en métal. Aussi, lorsque le casque se plie ou se déplie, les frictions au niveau des charnières se font métal contre métal. Ce n’est pas toujours le cas. Je compte vous montrer dans un prochain test un casque où la friction se fait métal contre plastique, ce qui n’est pas un gage de solidité. Et je peux vous dire que depuis plusieurs mois, je n’ai encore remarqué aucune fragilité au niveau des charnières de l’iSport Freedom.

Une des charnières du casque de sport Monster iSport Freedom. Ph. Moctar KANE.

Une des charnières du casque de sport Monster iSport Freedom. Ph. Moctar KANE.

Et en dehors de ses charnières, de multiples torsions que j’ai fait subir à l’arceau de l’iSport Freedom sans encombre m’ont confirmé aussi que ce casque est vraiment solide.

Casque de sport Bluetooth Monster iSport Freedom : test de torsion. Ph. Moctar KANE.

Casque de sport Bluetooth Monster iSport Freedom : test de torsion. Ph. Moctar KANE.

Sur le terrain
J’ai fait plusieurs sorties avec le casque Monster iSport Freedom. Par sorties, je veux dire courses à pied essentiellement. Ce casque tient bien sur la tête. Ses 215 g se font relativement oublier. La majorité de ces sorties, je les ai faites sur la piste d’un stade. La crainte d’évoluer dans un espace plus ouvert avec un casque qui m’isolerait trop… Un des points forts du Monster iSport Freedom est le panneau de commandes situé sur l’écouteur droit. Les boutons sont suffisamment espacés et intelligemment bien placés pour maîtriser le déroulé audio : cela se fait avec aisance. Bravo pour ce point. Par contre, porter le casque lors d’une sortie longue pourrait ne pas plaire à tout le monde. Mais surtout, le problème avec ce casque, c’est quand on ne l’utilise pas pendant la course.  Laissé autour du cou, il est instable, inconfortable, bref gênant. Grrrrr!

Qualité audio
Je pense que vous savez certainement que Monster est la marque qui avait lancé les fameux casques Beats By Dr Dre. Ces casques qui ont bousculé le marché avec des prix élevés et un son aux basses bien renforcées. Avec l’iSport Freedom, les basses sont maîtrisées, présentes sans être excessives. Le son, de manière générale est de bon niveau : dynamique et suffisamment clair.

Autonomie
J’ai fait le test suivant : faire jouer le Monster iSport Freedom en mode Bluetooth avec son volume au maximum. Le casque a tenu pendant 14 h environ sans interruption. N’est-ce pas bien cela? Et il a mis moins de 1h16 pour se recharger complètement (en utilisant le chargeur de l’iPhone).

Prix 250 €.

J’aime
L’ergonomie des commandes de lecture. La résistance mécanique. La résistance à l’eau. La qualité sonore. Le maintien sur la tête. L’autonomie. Le temps de chargement.

Je n’aime pas
L’inconfort lorsque porté autour du cou.

Conclusion
Si vous cherchez un casque de sport solide, sachez que ce Monster iSport Freedom est une bête à la peau dure. Résistant, il semble pouvoir durer longtemps. Bravo aussi pour l’ergonomie des commandes Bluetooth : c’est bien pensé. Et la bonne restitution sonore en course. Pour courir oui, le Monster iSport Freedom peut faire l’affaire. Mais peut-être pas pour courir longtemps. Son encombrement et son poids le rendent moins intéressant lorsque, éteint, on veut le porter autour de son cou. Mais il brille de nouveau pour quelques autres  exercices, type abdominaux ou autres épreuves en salle.

Moctar KANE.

PS : si vous avez trouvé ce test utile, partagez-le et suivez High-Tech Out sur Twitter (@HighTechOut).

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.