Test PNY PowerPack 7800 mAh : un chargeur mobile qui avise (bien)

Le chargeur mobile PNY PowerPack 7800 mAh.Et encore un test de chargeur mobile (ou de batterie autonome) ! Faut croire que j’aime cela. Pour être honnête avec vous, il se trouve que j’ai eu à faire récemment un article sur les chargeurs autonomes et j’en ai profité pour découvrir plusieurs modèles. Et il faut dire que ces appareils « risquent » de continuer à être utile : il n’y a pas beaucoup d’amélioration sur le front de l’autonomie des smartphones. Il s’agit cette fois-ci du PNY PowerPack 7800 mAh. Il a une originalité et une capacité, affirme le constructeur, capable d’assurer trois fois la recharge d’un smartphone. Vous allez le voir, le test est concluant!

Le chargeur PNY PowerPack 7800 mAh, capable de recharger deux appareils simultanément.

Le chargeur PNY PowerPack 7800 mAh, capable de recharger deux appareils simultanément.

Le PNY PowerPack 7800 mAh fait partie d’une gamme de chargeurs mobiles. Pour l’instant, avec donc 7800 mAh, c’est le chargeur de plus grande capacité disponible chez PNY. Pour info, la plus petite est le PNY PowerPack 2600 mAh, une sorte de bâtonnet capable de recharger presque entièrement un smartphone  similaire à un iPhone 5S (d’après le test que j’en ai fait). Entre ces deux capacités, il y a la version 5200 mAh. Outre leur belle coque en aluminium brossé et brillant, qui ne manque pas d’ailleurs de se distinguer d’autres chargeurs, ces batteries autonomes ont une originalité : la présence d’un petit écran indiquant en pourcentage la capacité de charge restante! C’est très utile. Vous saurez si oui ou non vous disposez suffisamment d’énergie pour tenir avant de retrouver une prise électrique. A mon avis, c’est également écologique : cette info vous évitera de recharger inutilement une batterie encore bien chargée (par exemple si son niveau atteint 80%). Outre cet écran, chaque chargeur PNY PowerPack dispose aussi d’un petit bouton de mise en route.

Évidemment, le modèle 7800 mAh est le plus volumineux et lourd. Il mesure 103x64x23 mm et pèse 222 g (soit un poids compris entre un smartphone et une petite tablette). Un conseil : recharger pleinement votre PowerPack avant une première utilisation. Et n’hésitez pas à le laisser plus longtemps branché sur la prise électrique, même lorsque l’écran indique 100 (%). Lors de mon premier test, le modèle PNY PowerPack 2600 mAh n’avait rechargé un iPhone 5S qu’à 77% . Contacté, PNY a avancé cette raison : une charge vraiment complète au départ permet de mieux calibrer l’indicateur de niveau. J’ai alors refait le test deux fois en suivant ce conseil, et le niveau de recharge atteint par l’iPhone 5S a été de 90% et 80%…

Le chargeur mobile PNY PowerPack 2600 mAh.

Le chargeur mobile PNY PowerPack 2600 mAh.

Deux prises USB
Les chargeurs mobiles PNY PowerPack 7800 mAh et 5200 mAh possèdent deux prises USB (en sortie). Vous pourrez ainsi adapter la recharge de votre appareil en fonction de sa capacité. Car les deux prises ont chacune une intensité de sortie différente. Une délivre un courant de 1 A, intensité réservée en général pour la recharge d’un smartphone. Et la deuxième indique une sortie de 2,4 A, que l’on réservera plutôt à la recharge d’une tablette. Ou d’un smartphone si on veut le recharger rapidement. Mais vous savez certainement qu’il est préférable, quand on dispose de temps, de recharger une batterie lentement, afin de préserver sa durée de vie.

Le chargeur PNY PowerPack 7800 mAh : ses deux prises USB de sortie et celle pour sa recharge. Ph. Moctar KANE.

Le PNY PowerPack 7800 mAh : ses deux prises USB de sortie et celle pour sa recharge. Ph. Moctar KANE.

Je sens venir votre question : est-ce que le PNY PowerPack 7800 mAh est capable de recharger simultanément deux appareils? Oui! Par exemple une tablette et un smartphone. Testé et approuvé.

Test de charge
J’ai commencé par mesurer le temps que le PNY PowerPack 7800 mAh peut mettre pour recharger entièrement une tablette. Ici, comme lors de précédent tests, il s’agit de l’iPad mini (dont la première version aurait une capacité de 4400 mAh). Ce dernier était branché sur la sortie 2.4 A. Il lui a fallu presque 3 h pour remplir la tablette d’énergie. Bonne surprise : pendant la charge, le boîtier n’a pas chauffé. Autrement, je ne sais pas pourquoi, vers la fin, la vitesse de recharge faiblit.

Temps de charge Pourcentage de recharge
49 min 36%
1h38 67%
2h17 88%
2h36 96%
2h50 99%
2h58 100%

Une fois l’iPad mini rechargé entièrement, l’écran du PNY PowerPack 7800 mAh indiquait un niveau de réserve de 19 %. J’ai continué le test en branchant un smartphone, un iPhone 5S (dont la capacité de la batterie serait de 1560 mAh, d’après le site iFixit qui l’a désossé), sur la même prise 2.4 A. Le chargeur s’est vidé entièrement, au bout de 50 minutes, après avoir rempli la batterie du smartphone à 48%, presque la moitié. Donc, sachez qu’avec le PNY PowerPack 7800 mAh pleinement chargé, vous pourrez requinquer entièrement une tablette d’une capacité équivalente à un iPad mini et également la moitié d’un smartphone tel l’iPhone 5S. Pas mal : de quoi se déplacer toute une journée avec une bonne garantie d’énergie.

J’ai voulu aussi vérifier combien de fois ce PNY PowerPack 7800 mAh peut recharger un même smartphone, toujours un iPhone 5S. La première recharge entière, via la prise USB à 2,4 A, a duré 1h52. Il restait alors 74% sur le PowerPack, d’après ce qu’indiquait son écran. La deuxième recharge a pris presque le même temps, précisément 1h55. L’écran du PowerPack indiquait alors 40%. Une troisième recharge restait possible donc : elle a pris un temps similaire, soit 1h51 (que c’est régulier!). Et après cela, il restait au PowerPack encore 7%. Ce qui a permis de redonner du jus à l’iPhone 5S. En 17 minutes, il retrouvait 14% de la capacité de sa batterie. PNY sur ce point ne semble pas nous tromper : vous pourrez avec le PowerPack 7800 mAh recharger un smartphone au moins trois fois. N’est-ce pas largement suffisant pour une journée, en utilisant son smartphone, GPS, Wifi et autres connections établis?

Prix
50 €.

J’aime
La capacité de charge.
L’affichage de la charge restante.
La présence de prises USB de capacités différentes.
La recharge simultanée de deux appareils.
L’absence de dégagement de chaleur.
La qualité de fabrication.
Le rapport qualité/prix.

Je n’aime pas
Les dimensions et le poids un peu trop grands.

Conclusion
Avec ce PNY PowerPack 7800 mAh, j’ai trouvé un chargeur mobile très intéressante. A mon avis, pour usage au quotidien d’une tablette et d’un smartphone, mais aussi pour se mettre à l’abri d’une panne d’énergie de son GPS, de sa caméra vidéo par exemple (j’en teste en ce moment un qui se recharge directement via une prise USB), il est une garantie précieuse pour toute sortie longue. Et de plus l’affichage du niveau de réserve est un atout. Je ne l’ai pas encore depuis deux mois, mais pour l’instant, à part peut-être un volume un peu trop important, je ne trouve pas de défaut notable à ce chargeur mobile. J’attends quand même encore plusieurs mois pour être catégorique à 100%. En particulier, en ce qui concerne sa solidité. Pour l’instant, félicitations!

Moctar KANE.

Share Button

2 réflexions au sujet de « Test PNY PowerPack 7800 mAh : un chargeur mobile qui avise (bien) »

  1. Bonjour,
    J’ai fait les même teste que vous et arrive au même conclusion +/- mais dite moi en combien de temps avez vous fait la recharge du PowerPack 7800 ? moi cela pris 8h la premiere fois
    et pour le ipade retina model automne 2012 a prise lightning a 128go (juste pour vous dire le model) j’arrive pas plus de 50 % .
    Merci,

    • Bonjour Michel.

      Merci pour votre message.

      Je dois bientôt recharger le PowerPack 7800. Je pourrais vous dire le temps. Mais de mémoire c’est très long!
      Pour ce qui est de la recharge de l’iPad Retina, je n’ai pas exactement le même modèle. Mais, à vérifier, la capacité de la batterie des iPad Retina 2012 doit être la même.
      Si je peux je ferais aussi le test avec l’iPad Retina que j’ai actuellement.

      Au revoir.

      Moctar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.