Test Thule Perspektiv Large Toploader : sac photo pratique pour grosse optique

Le sac photo Thule Perspektiv Large Toploader.

Le sac photo Thule Perspektiv Large Toploader.

Voici un sac photo minimaliste pour transporter une optique de taille relativement importante. A part quelques points, ce Thule Perspektiv Large Toploader est une grande réussite.

Le Thule Perspektiv Large Toploader et un reflex monté d'un 70-200 mm, Ph. Moctar KANE.

Le Thule Perspektiv Large Toploader et un reflex monté d’un 70-200 mm, Ph. Moctar KANE.

Vous aurez beau savoir que ce sac photo à bandoulière Thule Perspektiv Large Toploader est conçu pour contenir une optique de grande taille, typiquement un zoom 70-200 mm/2,8 (utilisé souvent par les reporters photographes), vous risquerez quand même d’être surpris par ses dimensions. Le sac est imposant. Ce cône tronqué mesure environ 32 cm de hauteur. Sa largeur en haut dépasse les 21 cm et plus de 17 cm en bas. L’intérieur, très vaste, permet de loger un reflex équipé d’un grip (et donc aussi d’une optique à relativement grande focale). Aux parois sont collées, à l’aide de scratch, deux paires de cales amovibles. A noter, le rabat est composé d’une partie souple (à l’extérieur) et d’une partie semi-rigide (à l’intérieur) que l’on peut retirer de sa poche.

Le sac Thule Perspektiv Large Toploader et son double rabat, Ph. Moctar KANE.

Le sac Thule Perspektiv Large Toploader et son double rabat, Ph. Moctar KANE.

Le reflex et sa longue optique sont bien calés dans le sac. Celui-ci, plus que par l’épaisseur de ses parois, se caractérise surtout par sa rigidité. Le Thule Perspektiv Large Toploader est plus une coque qu’un sac photo souple. De mon point de vue, mis à part le haut du sac dont la largeur est nécessaire pour contenir un grip, le sac est trop large. Il y a pas mal d’espace entre l’optique telle le 70-200 mm au centre et les parois du sac. Vous me direz que cela permet d’amortir d’éventuels chocs. Mais le sac est d’une grosseur!
A l’arrière du sac, cachée dans une fente, se trouve une housse souple. Enveloppant le sac, elle protège d’avantage le Toploader contre les intempéries (pluie, nuage de poussière, …). C’est un système répandu (depuis belle lurette chez la concurrence) pour protéger son matériel photo : c’est bien de le retrouver sur un sac mono-optique.
Ce qui me gêne avec ce Thule Perspektiv Large Toploader : aucune poche, aucun compartiment n’est prévu pour loger une autre optique, il faut le savoir! Tel quel, seul, il est prévu pour une utilisation minimaliste. Mais, heureusement il peut y avoir une autre solution.

Le sac photo Thule Perspektiv Large Toploader, Ph. Moctar KANE.

Le sac photo Thule Perspektiv Large Toploader, Ph. Moctar KANE.

Le sac photo Thule Perspektiv Large Toploader et sa housse de protection, Ph. Moctar KANE.

Le sac photo Thule Perspektiv Large Toploader et sa housse de protection, Ph. Moctar KANE.

L’extérieur
Le design, réussi, du Thule Perspektiv Large Toploader rappelle celui du sac à dos Backpack (testé ici sur HTO). Épuré, lisse, avec, par endroits de la soudure qui remplace la couture. Il y a aussi ici deux poches, situées de chaque côté du sac. Peu extensibles, et vue la rigidité de la coque, elles ne peuvent contenir des objets épais. Par exemple, une petite gourde y trouve difficilement place. Dans la partie supérieure du sac une poche zippée peut contenir un petit extra : par exemple des cartes mémoires ou un smartphone. Et bien utiles encore, les deux sangles latérales. Car c’est là qu’il va être possible d’accrocher diverses choses : un bonnet, un petit trépied ou…un étui pour une optique grand angle. Ainsi, la place manquante à l’intérieur peut se retrouver à l’extérieur, d’une certaine façon!

Le sac photo Thule Perspektiv Large Toploader, Ph. Moctar KANE.

Le sac photo Thule Perspektiv Large Toploader, Ph. Moctar KANE.

Le sac photo Thule Perspektiv Large Toploader : le contenu possible, Ph. Moctar KANE.

Le sac photo Thule Perspektiv Large Toploader : le contenu possible, Ph. Moctar KANE.

Le harnachement
L’un des points forts du sac Thule Perspektiv Large Toploader est quand même sa faculté d’être porté de différentes façons. S’il se transporte principalement sur l’épaule en bandoulière, il dispose d’une ceinture. Et il y a plusieurs avantage à ce système. Primo, il permet de soulager l’épaule, en transférant une part du poids au niveau de la hanche. Secundo, le Toploader peut être porté en position latérale, ventrale (comme un sac banane habituel) ou par l’arrière. Selon que vous aurez à marcher vite, à courir, à faire du vélo, que vous aurez à évoluer dans la foule ou non, vous pourrez opter pour la solution adéquate. Sur le terrain, ce que j’ai apprécié, c’est de pouvoir retirer ou reloger son appareil facilement à l’intérieur, en ayant le sac devant soi. Ou de faire passer rapidement le sac d’un côté à l’autre de son corps. Et en plus, pour faciliter ces tours de passe-passe, les différentes sangles se règlent généralement aisément. Tout cela est bien réalisé de la part de Thule. Qui n’est pas le premier cependant à proposer ce système de changement de position du sac (voir la solution Sling de Lowepro).
Cependant, il y a un point sur lequel Thule devrait se pencher pour parfaire l’ergonomie du Perspektiv Large Toploader : le renfort d’épaule. Plus précisément, la façon dont il est lié à la bandoulière. Celle-ci a tendance à aller sur le côté, du coups, le port du sac en devient moins confortable. Il manque, à mon avis, un passant, qu’il aurait fallu mettre au milieu de ce renfort, pour maintenir la bandoulière bien au-dessus. Ou il aurait fallu faire traverser la bandoulière le long du renfort, comme on le voit souvent. C’est tout bête mais ce petit défaut nuit un peu le confort de l’ensemble sur le terrain.

Voici ma vidéo de présentation de ce Thule Perspektiv Large Toploader :

Prix 120 €.

J’aime
L’ergonomie générale.
La qualité de fabrication.
Le design.
La housse de protection contre les intempéries.
Les sangles latérales.

Je n’aime pas
La largeur excessive.
Le manque de maintien entre la bandoulière et le renfort d’épaule.

Conclusion
Ce Thule Perspektiv Large Toploader devrait ravir ceux qui veulent aller sur le terrain pour travailler principalement avec une optique de la taille du 70-200 mm/2,8. Mais c’est tellement « risqué » de ne sortir qu’avec une optique : il manque un petit compartiment pour accueillir une focale plus courte. Heureusement, grâce à ses sangles, il est possible de rajouter au Perspektiv Large Toploader un l’étui. J’ai beaucoup apprécié son système de port, « personnalisable » d’une certaine façon et confortable dans bien des situations. Un mince défaut à corriger au niveau du renfort d’épaule et peut-être aussi une légère cure d’amaigrissement et ce sac deviendrait une grande référence.

Moctar KANE.

PS : si vous avez trouvé ce test utile, partagez-le. Et suivez High-Tech Out sur Twitter (@HighTechOut).

Share Button

4 réflexions au sujet de « Test Thule Perspektiv Large Toploader : sac photo pratique pour grosse optique »

  1. Bonjour,

    Je découvre votre site qui est vraiment très bien fait. Pratiquant le ski de randonnée et le vélo je recherche un sac qui pourrait se fixer à l’avant du vélo mais qui pourrait aussi être utilisé en ski. J’ai lu votre test sur un harnais qui parait pas mal pour le ski encore qu’il faudrait pouvoir le tester pour savoir si il ne coupe pas la respiration dans l’effort. Par contre si il est utilisable avec un vélo de ville ou VTT il me parait inutilisable avec un vélo de route. N’ayant pas parcouru tous vos tests pourriez vous me dire si vous avez la connaissance d’un sac ou système de portage qui pourrait être utilisé en multisports sachant que j’utilise un hybride Fuji XT1 équipé d’un 18-135 donc pas très volumineux Merci encore pour votre site que j’enregistre dans mes favoris
    PM

    • Bonjour Philippe.

      Je vous remercie bien pour votre compliment.
      Concernant le harnais, vous parlez du Cotton Carrier (dont le test est ici : http://wp.me/p3MddG-cz), non? Je l’ai testé entre autres à vélo mais pas en ski. Je l’ai trouvé très pratique. Le vélo n’était pas un vélo de route cependant. Je pense que l’appareil (fixé sur la poitrine) peut être gênant dans la position sur ce type de vélo. Autrement, il y a la bandoulière BlackRapid RS-Sport, très ergonomique, pour porter le reflex latéralement. Le seul inconvénient des harnais et des bandoulières du type de Rapid reste quand même qu’il ne protège pas l’appareil et son optique dans de mauvaises conditions atmosphériques. Et entre autres quand on fait de la randonnée à ski, quand il peut neiger, … Sachez que le Toploader de Thule existe dans une version plus petite que celui testé ici. Ce dernier étant trop énorme pour votre Fuji XT1 monté avec le 18-135.

      Bonne chance. Bonnes randos et photos.

      Au revoir.

      Moctar.

  2. Bonjour,

    Merci pour ce test !
    Je vous trouve un peu injuste sur un point : la possibilité de n’embarquer qu’un objectif. C’est la finalité d’un toploader. Sinon, c’est un sac photo qui est nécessaire.
    Pour tout le reste, je partage votre avis.

    Cordialement,
    t0ul0us1

    • Bonjour Toulous1.

      Pas injuste, sévère peut-être. J’ai un autre sac à peu près de ce genre. En plus du boîtier monté, il y a un autre compartiment capable de loger une optique comme un 24 mm. Pour qu’un photographe se sorte qu’avec une seule optique comme un 70-200 mm, il faut vraiment qu’il soit sûr de son affaire. Bon, heureusement pour ce Thule Perspektiv Toploader il y a la solution qui consiste à attacher une housse d’objectif à focale plus réduite.

      Merci à vous d’avoir lu mon test.

      Au revoir.

      Moctar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.