Test Buff CoolNet UV+ : tour de cou pratique pour courir et bouger

Le tour de cou Buff CoolNet UV+ Sural Multi.Ce tour de cou m’a accompagné ne nombreuses fois ces derniers mois. Pendant mes entrainements de course à pied. Mais pas seulement. Voici le test bref de ce Buff CoolNet UV+.

Le tour de cou Buff CoolNet UV+ Sural Multi, 2020, Ph. Moctar KANE.

Le tour de cou Buff CoolNet UV+ Sural Multi, 2020, Ph. Moctar KANE.

Les tours de cou de la marque Buff sont très connus, surtout auprès des pratiquants de sport outdoor. La première fois que j’ai pu mettre un nom sur cet objet, c’est il y a plusieurs années, en montagne justement, lors d’un événement de présentation de montres outdoor.

Cela fait plusieurs mois, vers la fin du confinement, que je suis en possession du Buff CoolNet UV+. Plus précisément, le modèle Sural Multi, un tour de cou ayant un bleu intense en couleur de fonds et des motifs verts fluos et bleus plus légers. Malgré la présence de ce vert trop souvent présent dans les accessoires et habits de sport, l’ensemble est plutôt harmonieux et me plaît assez. A savoir, pour ceux qui veulent du choix, Buff présente des modèles aux couleurs et motifs variés.

Le CoolNet UV+ est fabriqué, d’après Buff, à 95% de polyester recyclé. Et son indice UPF 50+ garantirait une filtration des rayons UV de 98%. Ce modèle Buff CoolNet UV+ Sural Multi est plutôt destiné à un usage estival. J’ai testé le tour de cou depuis le printemps jusqu’à ce début d’hiver (plutôt doux pour l’instant).
Vous pourrez le constater facilement sur les vidéos disponibles sur Internet : les tours de cou Buff sont plus que des tours de cou! Cache-cou, bonnet, serre-tête, bandana, … J’ai découvert grâce à une vidéo de Buff, le mode « à la saharienne ». En fait, si on y réfléchit bien, ce tour de cou Buff reprend la multifonctionalité du turban des nomades du désert, non?

Le tour de cou Buff CoolNet UV+ Sural Multi, 2020, Ph. Moctar KANE.

Le tour de cou Buff CoolNet UV+ Sural Multi, 2020, Ph. Moctar KANE.

Sur le terrain
Avec un poids de 37 g, le Buff CoolNet UV+ Sural Multi est léger. Si on n’en a pas un besoin immédiat, en allant courir, on peut même l’emmener avec soi, le mettre dans une poche. Et le ressortir, en cas de pluie, pour se protéger la tête.
J’ai couru avec ce Buff en le laissant tout simplement… au tour du cou. Son toucher est agréable.
J’ai utilisé aussi le Buff CoolNet UV+ au quotidien, en ville. Et en cette période de pandémie de la Covid-19, surtout au début, après le premier déconfinement (je n’aurais jamais pensé utiliser ce terme sur ce blog…), je me suis servi de ce tour de cou comme masque de substitution. Sachez-le cependant, au moins deux fois, un agent de sécurité et un employé d’un supermarché m’ont dit que ce tour de cou ne pouvait faire office de masque anti-propagation du coronavirus. Même lorsque l’on superpose deux couches du Buff, c’était mon argument, il n’était pas autorisé.

Prix 17 €.

J’aime
L’emploi multi-usage.
La légèreté.
Le confort.

Je n’aime pas
Le prix.

Conclusion
Incontestablement la multifonctionalité de ce Buff CoolNet UV+ Sural Multi, et d’autres modèles certainement, présente un gros intérêt. Après plusieurs mois d’usage, je trouve cet accessoire utile, pour courir, mais aussi dans la vie de tous les jours, pour couvrir rapidement sa tête, par exemple. A mon avis, il coûte quelques euros de trop. Autrement, adjugé.
Moctar KANE.

PS : si vous avez apprécié ce test, n’hésitez pas à le partager et suivez @HighTechOut sur Twitter.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.