Avant-test Polar M450 : un (bon?) GPS vélo abordable

Le GPS vélo et cardio-fréquencemètre Polar M450.Polar confirme son intérêt pour le cyclisme. Après le GPS dédié vélo V650 (qui sort juste maintenant après beaucoup de retard), la société vient de présenter un autre appareil du genre, le M450, bien plus petit en taille et plus grand public. J’ai eu la chance d’en faire un test sur le terrain pendant environ une journée. Voici ma prise en main.

Le GPS vélo Polar M450, 06 2015, Ph. Moctar KANE.

Le GPS vélo Polar M450, 06 2015, Ph. Moctar KANE.

Paraît-il, nous sommes de plus en plus nombreux à enfourcher notre vélo. Parmi les nouveaux cyclistes, il y en a certainement qui se servent de leur engin dans un mode plus sportif. A ceux-là en particulier, amateurs de vélo sur route ou de VTT voulant investir dans un GPS abordable et facile d’utilisation, Polar destine donc un modèle pourvu d’une petite taille d’écran (un carrée d’environ 3,5 cm de côté). Le but affiché de Polar est de mettre à disposition un GPS vraiment simple d’utilisation.

Les différents écrans du GPS vélo et cardio Polar M450, 06 2015, Ph. Moctar KANE.

Les différents écrans du GPS vélo et cardio Polar M450, 06 2015, Ph. Moctar KANE.

L’appareil est pourvu de cinq boutons, dont quatre sont disposés latéralement. Le bouton principal (rouge) qui valide telle ou telle fonction et démarre la session est en frontal, au bas de l’écran. La navigation dans le menu se fait globalement intuitivement. Quoique, j’ai eu du mal à modifier les réglages de la dimension de la roue pour utiliser le capteur de cadence. Cet appareil, comme basiquement la ceinture cardio-fréquencemètre, se connecte en Bluetooth Low Energy (basse consommation d’énergie).
Dans la vidéo ci-dessous, vous pourrez vous faire une idée des possibilités de l’appareil.

Sur le terrain
Sur le terrain, en tout cas pendant les quelques heures d’utilisation autour de l’Alpe d’Huez, le GPS a détecté les signaux satellitaires relativement rapidement. Le fabricant affirme utiliser ce qu’il y a de mieux actuellement pour la réception des signaux GPS : je ne connais pour l’instant la puce utilisée. Cependant, sur le terrain, pendant une courte période de quelques minutes (sur un total de plus de quatre heures de sortie), le Polar M450 a perdu au moins trois fois la réception GPS. Mais les choses sont rapidement revenues à la normale.
Malgré la taille d’écran réduite, l’un des points forts de ce GPS c’est la grande lisibilité des données pendant la course : fréquence cardiaque, dénivelé, vitesse, distance, … l’ensemble est particulièrement clair.

Site et appli
Ce M450 a été conçue pour se synchroniser avec le site Polar Flow en passant par le branchement USB sur l’ordinateur ou la connexion Bluetooth avec l’application synonyme. C’est la même app (cela devient une évidence maintenant) que d’autres appareils de la marque dont la montre se sport haut de gamme Polar V800 (testée ici sur HTO).

Autres points
Je ne serai définitif sur l’autonomie. Juste ce constat : après cette sortie de plus de quatre heures, il restait encore de la réserve énergétique.
Mais j’ai un regret : il n’est pas possible de suivre une trace (en gpx par exemple) transférée d’un ordinateur ou d’une application.

Prix 160 €, 200 € avec la ceinture cardio-fréquencemètre Bluetooth.

J’aime
La simplicité d’utilisation.
La lisibilité des données.
Le prix.
La connexion Bluetooth Smart.
Le baromètre intégré.
La fonction de guidage retour au point de départ.
Le site Polar Flow associé.

Je n’aime pas
L’absence de guidage suivant une trace transférée préalablement.

Conclusion
Ce Polar M450 me semble une réussite, c’est mon avis après l’avoir utilisé pendant quelques heures. Petite taille, usage intuitif, rapidité d’exécution et petit prix. J’espère pouvoir vous en dire plus lors d’un test plus complet.
Moctar KANE.

PS : si vous avez trouvé ce test utile, partagez-le, et suivez High-Tech Out sur Twitter (@HighTechOut).

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.