Test Jaybird Tarah Pro : des intras de sport sans fil très performants

Ecouteurs de sport sans fil Jaybird Tarah Pro.

Voici des écouteurs Bluetooth destinés aux pratiquants de sport réguliers et exigeants, en particulier aux coureurs de longues distances. Lors du test, ces Jaybird Tarah Pro se sont révélés très convaincants.

Écouteurs de sport sans fil Jaybird Tarah Pro, 11 2018, Ph. Moctar KANE.
Écouteurs de sport sans fil Jaybird Tarah Pro, 11 2018, Ph. Moctar KANE.

En pleine mode d’intras véritablement sans fil (dits aussi « true wireless »), Jaybird a sorti il y a maintenant plus de deux mois ces écouteurs Bluetooth Tarah Pro reliés l’un à l’autre par un cordon. Comme son nom l’indique, le fabricant spécialisé d’écouteurs de sport vise des personnes « sérieuses » dans la pratique de leur entraînement. Et dès le premier touché, on remarque que la qualité est au rendez-vous.

Belle fabrication
Le câble qui relie les deux écouteurs intras est recouvert de nylon : c’est un cordon tressé. La finition est bonne. Sur la partie droite se trouve le pavé de commandes de lecture et de volume comprenant trois boutons bien distincts. S’y loge également le micro. Ce pavé est courbé, pour d’avantage épouser la forme de la tête à l’arrière lorsque l’on utilise les intras en mode tour d’oreille. Il est évidemment possible d’utiliser les Jaybird Tarah Pro en mode tour de cou ou avec le câble pendant à l’avant.
A savoir, la partie avant de chaque intra (celle qui pénètre dans le canal) pivote par rapport à sa base, et ce afin d’ajuster sa position autant en mode tour d’oreille ou autrement.

Évidemment, Jaybird fournit plusieurs paires d’embouts. Il y en a trois, ils sont en silicone. Chaque embout est monobloc, l’ailette étant solidaire du reste de l’embout, contrairement à d’autres modèles de la marque.
Pour terminer avec les intras : ils se clipsent dos à dos par magnétisme. Lorsqu’ils se collent, la lecture du morceau en cours s’arrête alors. Et reprend après avoir déclipsé les intras.
Sont fournis avec les Tarah Pro une pince amovible pour attacher le cordon à un son habit et un passant, qui, coulissant le long du cordon, permet de le serrer ou de le desserrer atour de la nuque ou du cou.
A savoir enfin, ces Tarah Pro sont certifiés IPx7, waterproofs à un mètre sous l’eau (épreuve que je ne lui ai cependant pas fait subir ici).

Écouteurs de sport sans fil Jaybird Tarah Pro avec ses accessoires, 11 2018, Ph. Moctar KANE.
Écouteurs de sport sans fil Jaybird Tarah Pro avec ses accessoires, 11 2018, Ph. Moctar KANE.

Sur le terrain
Les écouteurs intras Jaybird Tarah Pro sont confortables, ils tiennent suffisamment dans les oreilles pendant la course à pied. Cependant, dans mon cas (est-ce mes oreilles?), je trouve que même la taille des embouts les plus petits est juste : un peu plus gros, ils auraient été trop gros. Ce n’est pas la première fois que je le constate avec les intras de la marque Jaybird (voir ici sur HTO) : le diamètre de leurs intras, comparé à ceux des autres que j’ai pu tester, est limite et quelques fois trop grand…
A part cette petite réserve, il n’y a quasiment aucun reproche à faire à ces Tarah Pro. Ainsi, les commandes sont très ergonomiques, les principaux boutons du pavé de commande étant suffisamment larges et espacés pour obtenir ce qu’on désire au moment voulu.
J’ai utilisé les Tarah Pro en mode tour d’oreille, la courbure du pavé de commande prend tout son sens dans ce cas, surtout quand on ajuste la longueur du câble autour de sa nuque : plaqué à l’arrière de la tête, l’appui sur les boutons s’en trouve facilité.

J’ai essayé de courir en gardant les intras collés dos à dos par magnétisme. Dommage, cette force d’attraction n’est pas suffisamment grande pour éviter qu’ils ne se détachent. Heureusement, il y a la pince pour garder les intras sur soi lorsque l’on ne veut plus les laisser dans ses oreilles.

Écouteurs de sport sans fil Jaybird Tarah Pro clipsés par magnétisme, 11 2018, Ph. Moctar KANE.
Écouteurs de sport sans fil Jaybird Tarah Pro clipsés par magnétisme, 11 2018, Ph. Moctar KANE.

La qualité audio
Globalement le son délivré par les intras Jaybird Tarah Pro est de bonne tenue. Mais surtout lorsqu’on utilise l’appli associée Jaybird, qui comprend entre autres un equalizer. Cette appli, comme je l’ai déjà constaté lors d’autres tests d’écouteurs Jaybird, est remarquable. Non seulement elle permet de créer et d’enregistrer dans son compte ses réglages personnalisés (de fréquences) mais elle propose aussi d’autres profils. Bravo encore une fois.

L’autonomie
Jaybird annonce une autonomie de 14 h d’utilisation, soit deux heures d’utilisation quotidiennes des Tarah Pro pendant une semaine. Comme d’habitude, j’ai testé les écouteurs en usage intensif : lecture continue avec le volume réglé au maximum. Dans ces conditions-là, les Jaybird Tarah Pro ont tenu 9H49, soit presque 10 heures, ce qui est intéressant pour des intras, non?
La charge rapide est également au rendez-vous avec ces Tarah Pro. Le fabricant promettait qu’une charge de 5 minutes devait pouvoir assurer une écoute de deux heures. Lors du test, les 5 minutes de charge ont pu alimenter les Jaybird Tarah Pro pendant 49 minutes, avec, encore une fois, le volume réglé au maximum. Ce n’est pas mal : si vous vous rendez-compte qu’ils sont déchargés juste avant de partir en entrainement, vous n’avez qu’à les recharger quelques minutes pour vous assurer une sortie d’au moins une heure environ.

Le prix 160 €.

J’aime
L’ergonomie d’usage.
La grande autonomie.
Le confort du port.
La superbe appli associée.
La qualité audio.

Je n’aime pas
La faiblesse du clipsage magnétique.

Conclusion
A part peut-être des intras dont le diamètre aurait pu être légèrement plus petit, je n’ai à vrai dire pas grand-chose à critiquer sur les Jaybird Tarah Pro : ce sont parmi les meilleurs intras de sport sans fil que j’ai testés jusqu’à présent. Ergonomie, confort, qualité de fabrication, appli, … ils rassemblent plusieurs qualités que devraient apprécier les sportifs exigeants, en particulier les coureurs réguliers. Bravo.

Moctar KANE.

PS : si vous avez trouvé ce test intéressant, vous pouvez le partager et suivre aussi HTO sur son compte Twitter @HighTechOut.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.