Test Panasonic HX-A500 : une vraie caméra d’action?

L'action cam Panasonic HX-A500.Avec son câble qui relie l’objectif à son boîtier, cette caméra Panasonic HX-A500 est présentée comme « un concept en deux parties » propre à « définir de nouveaux standards dans sa catégorie ». Cet appareil est certes original dans le monde des caméras d’action qu’il veut pénétrer. Mais est-ce vraiment une caméra d’action?

L'action cam Panasonic HX-A500, 12 2014. Ph. Moctar KANE.

L’action cam Panasonic HX-A500, 12 2014. Ph. Moctar KANE.

Plusieurs caméras d’action imitent le leader incontesté dans ce domaine, à savoir la GoPro. Un boitier léger, étanche, avec un objectif grand angle, capable de filmer, le plus souvent en Full HD maintenant, tous ses exploits, plus ou moins banals selon le pratiquant en question. Et ce dans diverses milieux, grâce à la protection d’un caisson supplémentaire plus hermétique et antichoc : dans l’eau profonde, en chute libre, sur une pente dévalée à toute allure en vélo, … S’ajoute aussi, en général, à ces propriétés de base, une connexion Wifi pour piloter et paramétrer plus facilement la caméra à l’aide d’une appli pour smartphone. Panasonic, arrivant comme d’autres grands constructeurs de l’électronique grand public (par exemple Sony) bien après GoPro, a déjà le mérite de proposer un appareil différent. En effet, sa « caméra d’action » n’est pas monobloc, contrairement à la concurrence.

Éclaté
La caméra Panasonic HX-A500 est composée, d’une part, d’un boîtier, conçu pour une étanchéité de 3 m sous l’eau (pendant 30 minutes). Celui-ci a des dimensions relativement réduites (environ 91 mm x 59 mm x 26 mm), un petit écran de visualisation (de 36 mm de diagonale). Et trois boutons : un pour allumer, un deuxième pour capter les images et un troisième (sous forme d’un petit joystick) pour définir les réglages. D’autre part, la HX-A500 est constituée d’une optique, un objectif déporté au bout d’un câble long d’environ 70 cm. Si on met de côté le wifi pour visualiser les images captées par l’optique (et aussi piloter la prise de vue), l’avantage de déporter ainsi l’objectif, c’est de pouvoir diriger celui-ci plus librement, de lui donner des directions variées, indépendamment du sens du boîtier.

Réglages
On peut peaufiner certains réglages. Comme, par exemple choisir la balance des blancs : il est même possible de la personnaliser. Évidemment, on peut régler la définition des images, en vidéo et en photo. Si la manipulation générale de cette caméra Panasonic HX-A500 est généralement aisée, le passage entre les modes vidéo et photo n’est pas du tout intuitif. Autre chose, le choix de l’angle de vision est vraiment limité : il n’y en a que deux, un normal et un grand angle… Par contre, il y a des options telles que la prise de vue ralentie en vidéo, l’intervallomètre en photo. Les vidéos s’enregistrent évidemment en Full HD 1080 p à 50 images/sec. Mais aussi en 4K, comme l’aime souligner Panasonic, fabricant de télés 4K. Mais cette 4K est limitée à 25 images/sec.Une télé 4K qui se respecte doit actuellement être capable théoriquement d’afficher les images de cette définition à 60 images/sec. Donc, avec 25 images/sec, sur des objets en mouvement rapide, cela risque de manquer de fluidité. Pour info, la dernière GoPro, la Hero4, annonce la 4K à 30 images/sec. En photo, les tailles disponibles sur la Panasonic HX-A500 sont 5,3 mégapixels, 8,3 mégapixels et 16,3 mégapixels.

L’appli associée
La caméra Panasonic HX-A500 disposant d’une connexion Wifi, il est possible de la commander via l’appli Android ou iOS de Panasonic Image App, utilisée aussi pour les APN. D’un mot, cette application est vraiment facile d’utilisation. A savoir, la HX-A500 dispose d’une liaison NFC. Qui facilite l’appairage Wifi avec un smartphone ou une tablette compatible NFC (comme la tablette Nexus avec laquelle j’ai fait le test) qu’on approche de la caméra.

Accessoires
La « guerre » des caméras d’action se joue aussi sur le terrain des accessoires. Et vous le savez sans doute, la GoPro a pris une avance notable. Récemment, lors de la préparation de tests sur des drones, j’ai constaté que le fabricant de caméras d’action PNJ disposait aussi d’un nombre conséquent d’accessoires. A l’instant où je termine ce test, le site de Panasonic ne présente que neufs accessoires dédiés à la caméra HX-A500. J’ai eu l’ensemble en prêt.

L'action cam Panasonic HX-A500 au milieu de ses accessoires, 12 2014. Ph. Moctar KANE.

L’action cam Panasonic HX-A500 au milieu de ses accessoires, 12 2014. Ph. Moctar KANE.

J’ai testé le serre-tête. En mouvement, je vous conseille de l’employer avec son élastique : ne faites pas comme Neymar sur le site du constructeur, il ne tiendrait pas longtemps. Évidemment, cet élastique sur le front est gênant, je peux vous le dire. Mention spéciale à un autre accessoire, la bandoulière, qui permet de fixer la caméra sur son épaule et de regarder ce qui est enregistré en déployant une poche contenant la caméra. J’ai testé le kit vélo. Il est composé essentiellement d’une pince, une vrai mâchoire qui se fixe sur le guidon. Le tout, avec cette longue vis la maintenant serrée, n’est pas vraiment jolie, mais c’est efficace.

Accessoires compatibles de l'action cam Panasonic HX-A500, 12 2014. Ph. Moctar KANE.

Accessoires compatibles de l’action cam Panasonic HX-A500, 12 2014. Ph. Moctar KANE.

Accessoires compatibles et action cam Panasonic HX-A500, 12 2014. Ph. Moctar KANE.

Accessoires compatibles et action cam Panasonic HX-A500, 12 2014. Ph. Moctar KANE.

L'action cam Panasonic HX-A500 montée sur un vélo, 2014. Ph. Moctar KANE.

L’action cam Panasonic HX-A500 montée sur un vélo, 2014. Ph. Moctar KANE.

Qualité vidéo
Je ne me suis intéressé ici qu’à la qualité des images animées (enregistrées sur un carte micro SD), et notamment en Full HD. Eh bien, les vidéos prises avec cette caméra Panasonic HX-A500 sont vraiment bonnes. Heureusement, pour un fabricant de caméscopes et de télévision, ce point n’a pas été négligé.

Autonomie
Vous pouvez compter au moins environ une heure de vidéo Full HD, d’après ce que j’ai constaté lors du test. C’est mieux que la GoPro Hero3+ (testé ici sur HTO).

Prix 400 €.

J’aime
La qualité des vidéos.
L’écran de visualisation.
La simplicité générale d’utilisation.
La relative bonne autonomie.
La simplicité de l’application associée.
L’appairage possible en NFC.

Je n’aime pas
Le câble, dans certaines activités.
La complexité du passage de mode d’enregistrement (photo/vidéo) via la caméra.
Le nombre limité d’accessoires.

Conclusion
A l’heure actuelle dans le monde des « actions cams » on ne devrait pas s’étonner de voir les grandes sociétés de l’électronique grand publique telles Sony ou Panasonic réussir à fabriquer des caméras capables de délivrer des images de bonne, voire d’excellente qualité : elles font cela depuis des années. Par contre, oser, comme le fait Panasonic présenter une caméra d’action qui tranche de la forme habituelle, c’est encourageant. C’est aussi provoquer chez les potentiels utilisateurs des questions légitimes concernant l’usabilité ou l’ergonomie.
Je pense que la Panasonic HX-A500 avec son câble de 70 cm ne sera pas apprécié dans certaines disciplines où le corps tout entier est vraiment en action et quelques fois agité dans tous les sens. Est-ce que les surfeurs accepteraient d’avoir un autre « fil à la patte » pour filmer leurs exploits? Ce câble dans certaines situations, à mon avis, n’est pas rassurant, surtout s’il est proche du cou et qu’il n’est pas fixé le long du corps. Il peut même être potentiellement dangereux. Je pense à l’étranglement ou en tout cas à la gêne possible dans certains cas. Vous avez vu certainement comme moi des vidéos de parachutistes freestyle évoluant dans le ciel avec une GoPro collée à leur casque. Combien voudraient voler avec une caméra dont l’objectif est relié à un câble de 70 cm ?
Par contre, comme ce fut le cas avec la Garmin Virb (testée ici sur HTO), j’ai apprécié l’usage de la Panasonic HX-A500 à vélo. Avec ici, pour cette HX-A500, la possibilité de visualiser bien mieux qu’avec la Garmin Virb ce qu’enregistre la caméra : là, ce produit est très plaisant.
Autrement, et je pense que la vidéo de présentation de Panasonic sur son site est parlante : il y a plusieurs autres types d’activités où la HX-A500 se révèlerait pratique, voire vraiment utile. Sur cette vidéo, on voit un homme inspecter sous le capot les entrailles de sa voiture à l’aide de l’objectif. Vue sa taille, en effet, cette optique, n’est-elle pas plus pratique qu’une GoPro pour aller dans tel ou tel recoin, et recueillir les images sur l’écran ? On imite le chirurgien avec cette forme d’endoscopie! Sur la même vidéo de Panasonic, l’on voit une femme portant la caméra à l’aide du serre-tête filmer ses gestes pendant qu’elle modèle un chapeau. Cette Panasonic HX-A500 apparaît là comme un outil pédagogique, par exemple pour expliquer, démontrer ou montrer ce qui est exécuté ou exposé devant soi. Il peut servir à un « youtuber » adepte de tutoriel, et aussi à un randonneur partant à la découverte de nouveaux lieux.

L'action cam Panasonic HX-A500 dans sa bandoulière, 12 2014. Ph. Moctar KANE.

L’action cam Panasonic HX-A500 dans sa bandoulière, 12 2014. Ph. Moctar KANE.

La façon dont le câble est logée le long de « l’accessoire bandoulière » m’a particulièrement plu. L’idée du serre-tête, même si l’élastique peut justement trop serrer, est également intéressante. Ce câble, encore une fois, gênant dans certaines disciplines sportives, peut être un atout s’il est guidé ou associé à un accessoire accompagnant le corps. Le terme « wearable » est bien présent sur le site de Panasonic. Cette notion d’outil « habillable », ce concept, à mon avis, n’a pas été poussé suffisamment loin. Pour convaincre d’avantage, ce câble devrait être dans certains cas plus près encore du corps, se faire oublié même. A moins que la solution, pour une éventuelle deuxième version, soit vraiment d’éliminer ce câble, en gardant l’idée des deux parties : un boîtier avec l’écran d’un côté, et de l’autre un objectif qui conserve l’avantage d’une taille réduite lui permettant de se mettre partout, de la tête jusque dans un endroit étriqué. Le lien entre les deux devenant une connexion sans fil…

Moctar KANE
.

PS: si vous avez trouvé ce test utile, partagez-le, et suivez High-Tech Out sur Twitter (@HighTechOut).

Share Button

2 réflexions au sujet de « Test Panasonic HX-A500 : une vraie caméra d’action? »

  1. Votre dernier commentaire n’est pas judicieux… une seconde version sans fil entre la cam et le boitier, très bonne idée a condition d’inventer les batteries sans fil.

    • Bonjour Fabien.

      Rien n’empêche de mettre une batterie dans chaque partie! C’est ce qu’on a avec les télécommandes. C’est aussi la solution de Sony (par exemple AZ1) : il y a une caméra d’un côté (pourvu d’un minuscule écran LCD monochrome) et de l’autre un écran couleur placé sur une espèce de brassard jouant aussi le rôle de commande (enclenchement de l’enregistrement, …).
      Je pense avoir visé juste en ce qui concerne le câble de cette caméra Panasonic HX-A500. Si cela vous intéresse vraiment, attendez de voir le prochain modèle d’action cam la marque…
      Portez-vous bien.

      Moctar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.