Test Peli ProGear i1065 : une coque de protection fiable pour tablette (iPad)

La coque de protection Peli ProGear i1065 pour tablette iPad 2, 3, 4 et Air.C’est une coque, une mallette en plastique rigide. La fonction de base du Peli ProGear i1065 est simple : protéger votre tablette (ici un iPad) contre les chocs et l’immersion dans l’eau (et accessoirement contre la poussière). Pour vérifier ses qualités protectrices, j’ai pris quelques risques avec le bel outil tactile.

Peli Products est une découverte pour moi. Cette société est spécialisée dans la fabrication de matériel de protection d’appareils tels des ordinateurs portables ou des tablettes : ce sont des valises, mallettes et coques. Elle fabrique aussi des lampes portables. Généralement destinés aux professionnels, ses produits viseraient maintenant aussi les particuliers. Le Peli ProGear i1065 est l’un d’eux. Il doit protéger donc une tablette iPad 2, 3, 4 et Air contre chocs, eau et poussières. D’autres références, par exemple le Peli ProGear 1065 CC, sont destinées à protéger les tablettes de taille d’écran 10 ».

Je devine le passé « cible professionnels » de la marque. Car, côté esthétique, le Peli ProGear i1065 n’est pas d’un aspect fun. Mais comme dirait l’autre, l’essentiel est ailleurs. Donc, l’esthétique du ProGear i1065 est austère. La mallette est faite uniformément de plastique rigide. L’intérieur est entièrement capitonné, d’une sorte de mousse. S’y trouve un insert en caoutchouc. C’est là qu’on fait glisser l’iPad, version 2, 3, 4 ou Air, ces trois tablettes ayant la même longueur.  Un support, une plaque rigide à l’arrière de l’insert, servant ainsi de chevalet, permet de maintenir la tablette en position oblique. L’inclinaison se fait en fonction de la position du support, qui bute sur une des rainures situées dans le fond interne de la coque.  C’est bien pratique, entre autres pour écrire avec le clavier virtuel. A noter cependant que dans le cas de l’iPad Air, l’orifice sur le côté de l’insert et par lequel passe normalement la prise jack est mal situé. Il a dû être pensé pour une des versions précédentes de la tablette…

Peli ProGear i1065 : avec l'iPad Air l'orifice pour prise jack est mal placée. Ph. Moctar KANE.

Peli ProGear i1065 : avec l’iPad Air l’orifice pour prise jack est mal placée. Ph. Moctar KANE.

A propos de rainure, sachez qu’il y en a une qui entoure l’un des battants de la coque. A l’intérieur se trouve un joint en plastique mou. C’est en refermant la coque que ce joint va presser sur le pourtour de l’autre battant. Mais l’autre élément décisif assurant l’herméticité du Peli ProGear i1065 en cas de plongeon dans l’eau, c’est sa valve, située juste sous le volet de fermeture. Cette valve, en effet, sous la pression exercée par l’eau sur les parois de la coque, va chasser l’air vers l’extérieur. Cela crée ainsi un vide à l’intérieur et renforce d’avantage la fermeture.

La coque de protection Peli ProGear i1065 : ici la valve d'évacuation. Ph. Moctar KANE.

La coque de protection Peli ProGear i1065 : ici la valve d’évacuation. Ph. Moctar KANE.

Test de plongée dans l’eau
La coque Peli ProGear i1065 est certifiée iPX7. Ce qui signifie qu’elle est capable de rester sous un mètre d’eau pendant 30 minutes. J’ai pris le risque d’y placer un iPad Air et de la plonger donc à peu près à cette profondeur. Pour être honnête, je n’ai pu laisser la coque pendant une demi-heure sous l’eau : elle remontait à la surface dès que je la lâchais. D’une certaine façon, c’est rassurant. De savoir que s’il advenait que vous vous retrouviez dans un tel film d’aventure, sur une barque en perdition, et que votre tablette dans sa coque tombe dans l’eau, vous aurez la chance de la voir ressortir des ondes. Ouf. Bref, j’étais content pour ma part de constater que la tablette n’a pas été mouillée après ce plongeon.

Test de chute
Là aussi, j’ai eu quelques sueurs froides. Car faire tomber un iPad, même calée dans une coque dite de protection, sur une surface très dure, ce n’est pas très rassurant. Curieusement, la société Peli Products n’a pas été capable de me dire quelle était la hauteur maximale de chute qu’elle garantissait avec sa ProGear i1065. J’ai décidé de la faire tomber d’une hauteur d’environ 1 m. Une fois face vers le sol. Une autre fois, sur la tranche (là, j’ai vraiment eu chaud!). Heureusement, dans les deux cas, la tablette s’en est sortie sans dommage. La coque en plastique dur, elle, c’est normale, a subi des éraflures, au point de l’impact surtout.

Prix 84 €.

J’aime
La résistance effective à l’eau.
La résistance effective à la chute.
Le support interne de maintien à l’oblique de la tablette.

Je n’aime pas
L’absence d’un poignet ou d’un système d’accrochage.
La mauvaise position de l’orifice reservé au passage de la prise jack dans le cas de l’iPad Air.

Conclusion
Encore une fois, cette mallette Peli ProGear i1065 n’est pas très jolie. Mais pour une protection aussi efficace contre les chocs et l’immersion dans l’eau, cette coque est très utile. D’autant plus dans le cas de tablettes légères (telles l’iPad Air). Car on aurait plus tendance à vouloir les amener partout avec soi, et même en voyage. Le photographe désireux d’emporter autre chose que son ordinateur portable en reportage ou en sortie nature, saura qu’il pourra aussi protéger ce matériel-là. Voilà à mon avis un bon produit.

Moctar KANE.

PS : si vous avez trouvé ce test utile, partagez-le et suivez High-Tech Out sur Twitter (@HighTechOut).

Share Button

Une réflexion au sujet de « Test Peli ProGear i1065 : une coque de protection fiable pour tablette (iPad) »

  1. Ping : Test Peli ProGear Vault : une coque de protection iPad | High-Tech Out

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.