Test Samsung IconX : écouteurs de sport sans fil, bons pour la musique, pas pour la mesure

Écouteurs Bluetooth intras de sport Samsung IconX.C’est une catégorie d’écouteurs Bluetooth qui se développe : ils sont réellement sans fil, sans cordon entre les deux intra-auriculaires. Ce Samsung IconX, avec son stockage interne, fait aussi office de baladeur. Et est destiné à la pratique sportive. Sur ce plan-là, le test prouve qu’il y a à redire…

Écouteurs Bluetooth intras de sport Samsung IconX, 10 2016, Ph. Moctar KANE.

Écouteurs Bluetooth intras de sport Samsung IconX, 10 2016, Ph. Moctar KANE.

Avant l’annonce des écouteurs AirPods d’Apple, Samsung avait, plusieurs mois auparavant, sorti ses propres écouteurs réellement sans fil : les deux intra-auriculaires ne sont plus liés par un cordon électrique. Évidemment, ces intras 100 % sans fil posent naturellement la question d’un risque de perte plus élevé. Mais à vrai dire, à l’usage, ce soucis s’estompe assez vite.
Car ces Samsung IconX sont livrés avec leur coque de rechargement, qui sert aussi d’étui de transport. Avez-vous remarqué cela? Nombre d’écouteurs, casques ou intras, sont livrés avec une housse, mais apparemment (c’est mon cas en tous cas), on les utilise rarement avec! Ici, peut-être parce qu’on redoute plus de les perdre, on aura d’avantage tendance à les transporter dans leur coque : pour les mettre à l’abri mais aussi pour les recharger car cette étui est indispensable dans ce cas!

Les Samsung IconX sont vraiment minuscules. Chaque intra ne pèse que 6 g! Sur le côté se trouve un minuscule (forcément) pavé tactile : c’est en l’effleurant ou le tapotant qu’on commande le déroulé de la lecture audio. Effleurements dans le sens vertical pour augmenter (vers le haut) ou diminuer (vers le bas) le volume. Double ou triple taps pour avancer ou reculer d’un morceau.

Écouteurs Bluetooth intras de sport Samsung IconX, 10 2016, Ph. Moctar KANE.

Écouteurs Bluetooth intras de sport Samsung IconX, 10 2016, Ph. Moctar KANE.

Avec ou sans app
Pour accompagner ses intras Bluetooth IconX mais aussi d’autres « objets connectés » (pour reprendre une expression à la mode) tels ses montres et autres capteurs d’activité, son fabricant a développé les applis Samsung Gear (qui règles les paramètres) et S Health (qui regroupe les activités de l’utilisateur). Le bon point c’est que l’utilisateur n’est pas contraint d’avoir un smartphone Samsung pour installer ces applis : elles sont disponibles sur Google Play et ouvertes aux autres marques. Par contre, elles ne le sont pas pour les appareils d’Apple. Cependant, vous pouvez les appairer comme n’importe quels autres écouteurs Bluetooth : vous pourrez écouter votre musique, passer d’un morceau à l’autre via le pavé tactile des Samsung IconX. Et même, vous pouvez utiliser ces IconX sans smartphone du tout!

Baladeur
Car les Samsung IconX peuvent servir de baladeur autonome! Ils ont la capacité de stocker en interne 4 Go de musique. Même si la plupart des coureurs ne sortent pas sans leur smartphone, ce stockage interne disponible avec les Samsung IconX permet de libérer de l’espace dans le mobile, ce qui est intéressant si celui est saturé ou limité à 16 Go.

Écouteurs Bluetooth intras de sport Samsung IconX.

Écouteurs Bluetooth intras de sport Samsung IconX.

Capteurs cardiaques
Ces Samsung IconX peuvent aussi être utilisés seuls, pendant un entraînement, sans smartphone, pour mesurer la fréquence cardiaque : chaque intra possède un capteur qui détermine donc le rythme du cœur à partir de la détection de la circulation sanguine dans l’oreille. Ce principe est celui utilisé par d’autres intras, les Jabra Sport Pulse Wireless  (testés ici sur HTO). Un contact long du doigt sur le pavé tactile suffit à démarrer l’enregistrement de la séance de sport (et du même coups de la fréquence cardiaque) : une voix avertit du démarrage. Un autre contact prolongé sur le pavé tactile arrête l’enregistrement. Une synchronisation des résultats avec le smartphone Android pourra se faire a posteriori avec l’appli, via la connexion Bluetooth.

Écouteurs Bluetooth intras de sport Samsung IconX, 10 2016, Ph. Moctar KANE.

Écouteurs Bluetooth intras de sport Samsung IconX, 10 2016, Ph. Moctar KANE.

Podomètre
Les Samsung IconX font office aussi de podomètre. Je ne suis pas sûr qu’il existe un capteur de mouvements sur chaque intra. Mais ce qui est sûr c’est que vous pouvez aussi utiliser cette fonction de calcul de la distance parcouru à pied (en marchant ou en courant) sans avoir à connecter les IncoX à un smartphone. Le calcul démarre en même temps que celui de la fréquence cardiaque. Une synchronisation a posteriori est également possible avec un smartphone Android.

Sur le terrain
Le port de ces intras Samsung IconX est vraiment très agréable. Et ils tiennent bien en place! J’ai fait plusieurs séances de course et un total d’environ 18 km avec les IconX sans qu’ils ne tombent une seule fois de mes oreilles. Bravo.
J’ai éprouvé plus de gêne en essayant de commander les intras via les pavés tactiles : l’effleurement vertical que je voulais faire (pour régler le volume) a souvent tourné au simple tap (pause de la lecture) involontaire.

Manque de précision
C’est le point faible de ces intras de sport Samsung IconX. Ils manquent de précision dans les mesures de la fréquence cardiaque et de la distance. J’ai constaté cela lors de mes différentes sessions dont les tableaux ci-dessus rendent compte.
Pour évaluer la précision de la mesure de la fréquence cardiaque, j’ai fait la comparaison avec un outil fiable, à savoir la ceinture cardio. J’ai l’associée à la Polar RC3 GPS. Une seule fois j’ai eu un écart de 2 bpm entre les deux appareils, autrement il était plus élevé et a même atteint 21 bpm! En moyenne, sur 4 séances, l’écart moyen constaté a été supérieur à 9 bpm.
En ce qui concerne le calcul des distances, j’ai fait le test, comme d’habitude, sur une piste d’athlétisme. Les résultats des Samsung IconX utilisés seuls, ne sont pas bons : l’écart minimum avec la distance réelle effectuée été au mieux d’environ 12%, et l’écart moyen de 15%.

Intras de sport Samsung IconX : captures d'écrans des données de courses enregistrées par S Health.

Intras Samsung IconX : captures d’écrans des données de courses enregistrées par S Health.

Données des mêmes courses enregistrées par la montre cardio GPS Polar RC3 GPS que celles calculées par les Samsung IconX.

Données des mêmes courses enregistrées par la montre cardio GPS Polar RC3 GPS que celles calculées par les Samsung IconX.

Fréquences cardiaques enregistrées par Samsung IconX Fréquences cardiaques enregistrées par Polar RC3 GPS
Séance 1 (4 oct.) 163 bpm moyenne/174 bpm max 172 bpm moyenne/182 max
Séance 2 (7 oct.) 167 bpm moyenne/184 bpm max 165 bpm moyenne/175 max
Séance 3 (10 oct.) 163 bpm moyenne/171 bpm max 168 bpm moyenne/189 max
Séance 4 (10 oct.) 152 bpm moyenne/164 bpm max 173 bpm moyenne/184 max
Soit un écart moyen supérieur à 9 bpm entre les deux systèmes de mesure des fréquences cardiaques.

Distance calculée par Samsung IconX Ecart en % sur la distance de 4 km
Séance 2 (7 oct.) 3,5 km 12,5 %
Séance 3 (10 oct.) 3,31 km 17,25 %
Séance 4 (10 oct.) 3,3 km 17,4 %

Soit un écart moyen supérieur à 15% entre les deux systèmes de mesure des distances.

Autonomie
Pour être honnête avec vous je n’ai pas pu mesurer cette fois l’autonomie réelle de ces intras Bluetooth. D’habitude, je mets le volume à fond pour mesurer cette autonomie. Là, le problème, c’est que la lecture s’arrête dès que les intras détectent qu’on les a enlevés de l’oreille… Le constructeur décalre une autonomie totale allant jusque à 9 heures : la batterie de l’étui, une fois rechargée, pouvant requinquer les intras 3×3 heures. Je ne suis pas sûr de ce résultat. Mais sachez que les intras, en une charge, tiennent sans problème plus de 1 heure.

Étui des écouteurs Bluetooth intras de sport Samsung IconX, 10 2016, Ph. Moctar KANE.

Étui des écouteurs Bluetooth intras de sport Samsung IconX, 10 2016, Ph. Moctar KANE.

Prix 230 €.

J’aime
Le port très confortable.
Le stockage interne de 4 Go.
L’usage possible sans smartphone.
La simplicité de l’appli (Adnroid) associée S Health.

Je n’aime pas
Le manque de précision des calculs de la fréquence cardiaque et de la distance.
Les coupures de connexion par moments.

Conclusion
Ce que j’ai le plus apprécié avec ces écouteurs de sport Samsung IconX, c’est sans doute leur port très confortable. Un vrai plaisir sur ce terrain-là, d’autant que la qualité musicale est satisfaisante. Par contre, les coureurs les plus exigeants d’entre vous devraient passer leur chemin. Les valeurs de fréquences cardiaques et de distance parcourue ne sont que des indications larges, peu précises. Pour moi, les Samsung InconX font surtout office de baladeur léger.

Moctar KANE.

Voici le résumé vidéo du test de ces intras Samsung IconX :

PS : si vous avez trouvé ce test utile, partagez-le, et suivez High-Tech Out sur Twitter (@HighTechOut).

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.