Test Urbanears Reimers : écouteurs intras de sport agréables à utiliser

Écouteurs intras de sport Urbanears Reimers.Ces écouteurs intras Urbanears Reimers sont dédiés à la pratique sportive. Je les ai surtout testés en courant et comparés à un autre modèle de la marque que j’avais testé et beaucoup apprécié.

Écouteurs intras de sport Urbanears Reimers, 2016, Ph. Moctar KANE.

Écouteurs intras de sport Urbanears Reimers, 2016, Ph. Moctar KANE.

Ils sont plutôt réussis en terme de design, ces intras de sport Urbanears Reimers. Il faut dire qu’Urbanears sait se distinguer dans le monde encombré des écouteurs et casques avec des produits très portés par l’esthétique. Et aussi par l’ergonomie. C’est d’ailleurs ce qui m’importait le plus en testant ces Reimers. Et ce, après avoir testé il y quelques années (déjà) les Kransen. J’y reviens plus loin.
Autrement, les cordons en plastique des Reimers me semblent suffisamment solides. A l’extrémité de chaque écouteur se trouve un ergot de maintien dans l’oreille. Les Reimers ont deux pinces amovibles pouvant coulisser le long des câbles. Le produit possède aussi une télécommande, pour régler le volume et piloter la lecture audio. Et un micro pour passer des appels. La finition de l’ensemble est bonne.

Écouteurs intras de sport Urbanears Reimers.

Écouteurs intras de sport Urbanears Reimers.

Sur le terrain
Les ergots des Urbanears Reimers sont très pratique : pendant la course ils assurent un bon maintien des intras dans les conduits auditifs. Le port lui-même de ces écouteurs est agréable. J’ai parcouru kilomètres et kilomètres sans être gêné par leur présence dans l’oreille. Par contre, les pinces de fixation peuvent être embêtantes et aller dans tous les sens pendant la course si vous ne prenez pas le temps auparavant de régler leurs positions.
Mais d’après mon expérience, le moins pratique avec ces Urbanears Reimers, c’était lorsqu’on veut les garder sur soi tout en continuant de courir. A moins de les ranger dans la poche (avec le risque de les emmêler) ou de les laisser enfoncés dans l’oreille, rien n’est prévu. Contrairement aux écouteurs Urbanears Kransen (testés ici sur HTO), pourvus d’un système de clips qui les garde autour du cou même en course. Ces mêmes Kransen peuvent aussi s’enrouler « proprement » hors usage et se déroulent facilement en cas de besoin. Avec les Reimers, ce n’est pas le cas. Dommage.

Qualité audio
Côté restitution sonore, les Urbanears Reimers assurent! Lecture suffisamment claire et présence de bonnes basses (non excessives). Bravo sur ce point.

Prix 50 €.

J’aime
Le confort des intras.
Le maintien dans les oreilles.
La qualité audio.
La présence de la télécommande et du micro.
La qualité de fabrication.
Lex deux pinces d’attache.

Je n’aime pas
Le port hors utilisation.

Conclusion
Mes attentes vis-à-vis de ces petits écouteurs Urbanears Reimers étaient assez élevées. Je sais Urbanears capable de faire du bon travail comme avec les Kransen. Mais le modèle testé du jour n’est pas aussi ingénieux. Ils restent cependant, pendant la pratique sport, tant qu’on les utilise, de très bons intras de sport! Et c’est tout bon côté musique.

Moctar KANE.

Voici un résumé en vidéo :

PS : si vous avez trouvé ce test utile, partagez-le, et suivez High-Tech Out sur Twitter (@HighTechOut).

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.