Test Wowow Smartphone Band 3.0 : brassard très lumineux mais fragile

Le brassard Wowow Smartphone Band 3.0Voici, pour courir la nuit, un brassard équipé de LED particulièrement efficaces. Dommage, il souffre de quelques défauts.

Le brassard Wowow Smartphone Band 3.0, Ph. Moctar KANE.

Le brassard Wowow Smartphone Band 3.0, Ph. Moctar KANE.

Le brassard Wowow Smartphone Band 3.0 est conçu pour loger un smartphone d’un écran de 4,7 ». C’est la taille d’un Iphone 6, par exemple. En fait, le brassard semble avoir été vraiment fait d’abord pour lui, tant l’appareil est visiblement bien calé en son sein. Évidemment la surface plastique recouvrant l’écran est tactile. Le brassard est en grande partie en néoprène.

Le brassard Wowow Smartphone Band 3.0.

Le brassard Wowow Smartphone Band 3.0.

Au dos se trouvent deux paires de trous, une au-dessus, une autre en-dessous du brassard.  Chaque orifice pouvant laisser passer le câble de la prise jack. Le brassard se serre grâce à un bandeau à scratch. Classique. Ce qui l’est un peu moins, c’est la présence de deux paires de quatre LED placées latéralement. Un interrupteur, un bouton poussoir, sur le côté droit permet de varier leur mode d’illumination : éclairage permanent, clignotement rapide, clignotement lent. L’alimentation est assurée par deux pile CR2032. Elles sont accessibles grâce à l’ouverture scratch. Là, c’est la surprise. On découvre le dispositif électronique : une simple feuille en plastique recouvrant un circuit imprimé sur lequel sont fixées les piles. Et du circuit partent des fils électriques vers les LED. Cela fait un peu bricolage. D’ailleurs c’est fragile, puisque, après plusieurs ouvertures, un de ces fils électriques s’est dessoudé…

Le brassard Wowow Smartphone Band 3.0 et ses quatre orifices pour prise audio. Ph. Moctar KANE.

Le brassard Wowow Smartphone Band 3.0 : ses quatre orifices pour prise audio. Ph. M. KANE.

Le brassard Wowow Smartphone Band 3.0, Ph. Moctar KANE.

Le brassard Wowow Smartphone Band 3.0, Ph. Moctar KANE.

Le brassard Wowow Smartphone Band 3.0 : partie alimentation et électronique. Ph. Moctar KANE.

Le brassard Wowow Smartphone Band 3.0 : partie alimentation et électronique. Ph. M. KANE.

Sur le terrain
Une fois serré à son bras, le Wowow Smartphone Band 3.0 est agréable à porter et il tient bien. Par contre, après avoir branché à l’iPhone la prise jack d’écouteurs, j’ai constaté que la position du smartphone s’en trouvait décalée. Et la manipulation des deux boutons de volume n’a pas été des plus aisée. Elle se fait un peu à l’aveugle, les deux boutons n’étant pas très pas situées sur le brassard.

Prix 23 €.

J’aime
La puissance des LED.
Les modes d’émission lumineuse.
Le port plaisant.
Le prix.

Je n’aime pas
La fragilité du bloc électronique.
L’emplacement peu pratique des orifices de passage de la prise Jack (pour iPhone 6).

Conclusion
Ce brassard lumineux Wowow Smartphone Band 3.0 a l’avantage d’être agréable à porter et surtout d’émettre un éclairage lumineux (permanent ou clignotant) très fort, bien suffisant pour être repéré. Mais l’emplacement de l’orifice par lequel passe la prise Jack d’un iPhone 6 n’est pas bien placé. Le gros défaut ce ce brassard lumineux est quand même la fragilité de la partie électronique, le câblage en particulier. Vraiment un mauvais point! Je n’ai pas l’impression qu’il s’agit d’un produit durable. A améliorer, vraiment.

Moctar KANE.

PS : si vous avez trouvé ce test utile, partagez-le, et suivez High-Tech Out sur Twitter (@HighTechOut).

Share Button

Une réflexion au sujet de « Test Wowow Smartphone Band 3.0 : brassard très lumineux mais fragile »

  1. Ping : Test Wowow Magnetlight : un voyant simple mais efficace la nuit | High-Tech Out

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.