Portraits au Marathon de Paris 2015 : dix coureurs, dix objectifs

Azedine, au Salon du Running du Marathon de Paris 2015. Ph. Moctar KANE.Ne courant pas (encore) moi-même le Marathon de Paris, je suis allé au Salon du Running à la rencontre de coureurs devant s’aligner pour la dite-course. Certains comptent s’élancer avec une montre, d’autres avec leur smartphone. Voici les portraits photo et le temps visé par chacun.

Mise à jour
Après la course du Marathon de Paris, certains coureurs m’ont envoyé deux choses que je leur avais demandées. Une photo de leur montre ou une capture d’écran de l’application utilisée pendant la course. Et la réponse brève à cette question : est-ce que la montre ou l’appli a été utile pendant la course?

Mur des participants au Marathon de Paris, Salon du Running, 09 04 2015. Ph. Moctar KANE.

Mur des participants au Marathon de Paris, Salon du Running, 09 04 2015. Ph. Moctar KANE.

C’est à la Porte de Versailles, au Salon du Running, qui précède de quelques jours le Marathon de Paris, que j’ai donc rencontré ces coureurs, femmes et hommes, venus de divers horizons et partageant un même objectif : en venir à bout des mythiques 42 km 195 m. Si l’objectif de temps varie évidemment en fonction de l’expérience de chacun et de chacune, ce qui m’a surpris par moments, c’est la précision, à la minute près, du temps envisagé par certaines personnes.
Merci à eux tous de m’avoir accordé quelques minutes, entre retrait de dossards et visite dans les divers stands du Salon du Running.

Tina
Déjà deux fois le Marathon de Paris.
Son objectif : « Pas plus de 4h40 ».

Tina, au Salon du Running du Marathon de Paris 2015. Ph. Moctar KANE.

Tina, au Salon du Running du Marathon de Paris 2015. Ph. Moctar KANE.

« J’ai bien atteint mon objectif.
Cette montre [Nike+ Sportwatch GPS, testée ici sur HTO] était mon compagnon de route : elle m’indiquait le nombre de km et la fréquence pour réajuster mon allure. »

Montre de Tina, photographiée après sa course au Marathon de Paris 2015.

Montre de Tina, photographiée après sa course au Marathon de Paris 2015.


Olivier

Déjà six fois le Marathon de Paris, et en tout huit marathons dont le Nice-Cannes.
Son objectif : « Faire 3h45 ».

Olivier, au Salon du Running du Marathon de Paris 2015. Ph. Moctar KANE.

Olivier, au Salon du Running du Marathon de Paris 2015. Ph. Moctar KANE.

Zbyszek
Venu de Pologne.
Son objectif : « 3h45 ».

Zbyszek, au Salon du Running du Marathon de Paris 2015. Ph. Moctar KANE.

Zbyszek, au Salon du Running du Marathon de Paris 2015. Ph. Moctar KANE.

« Cela s’est bien passé : 3h37. Mon ordinateur, une Suunto Ambit 2 (testée ici sur HTO), m’aide beaucoup, parce que vous pouvez contrôler bien plus que juste l’allure, le rythme cardiaque et la distance avec des applis dédiées téléchargées sur la montre. »

Montre de Zbyszek, photographiée après sa course au Marathon de Paris 2015.

Montre de Zbyszek, photographiée après sa course au Marathon de Paris 2015.

Azedine
Déjà une fois le Semi-marathon de Paris.
Son objectif : « Moins de 4h30 ».

Azedine, au Salon du Running du Marathon de Paris 2015. Ph. Moctar KANE.

Azedine, au Salon du Running du Marathon de Paris 2015. Ph. Moctar KANE.

Fabienne
Déjà trois fois le Marathon de Paris et en tout six marathons.
Son objectif : « Si je fais 3h42, je serais très contente! »

Fabienne, au Salon du Running du Marathon de Paris 2015. Ph. Moctar KANE.

Fabienne, au Salon du Running du Marathon de Paris 2015. Ph. Moctar KANE.

« Voici mon chrono, 3h48 …. le record n’est pas battu, le chrono était ambitieux à 3h42 car je suis de nature optimiste. Mais je suis ravie et très fière de mon beau chrono à 3H48, car j’ai tout donné…Grâce à mon nouveau chrono GPS [Garmin Forerunner 15 testée ici sur HTO), j’ai contrôlé mon allure les 35 premiers km et cela m ‘a bien aidée. Toutefois [il y a eu un] problème technique au 35ième km, batterie faible … et je n’ai plus cherché à connaître mon chrono, j’ai déroulé jusqu’au bout mais mon allure a baissé… Globalement, oui mon chrono a été un plus et c’est une sécurité tout au long du parcours de savoir qu’on reste dans son objectif…. on pose son allure et on est confiant …La fin du marathon, c’est toujours difficile …. je ne sais pas si j’aurais mieux réussi avec une montre qui aurait fonctionné jusqu’au bout. Pas sûr, car j’ai donné toute l’énergie qui me restait, il a fait très chaud.[C’était une] belle journée du 12 avril et la médaille est la plus belle de toutes ! 54000 héros le même jour »

[NDA 1 : l’organisateur ASO a annoncé le nombre de 41 342 coureurs ayant pris le départ du Marathon de Paris 2015].
[NDA 2 : visiblement c’est la fonction podomètre incluse dans la Garmin Forennner 15 qui a continué d’estimer la distance parcourue par Fabienne après le décrochage GPS visiblement dû à la faiblesse de la batterie].

Montre de Fabienne, photographiée après sa course au Marathon de Paris 2015.

Montre de Fabienne, photographiée après sa course au Marathon de Paris 2015.

David
Déjà un Marathon de Paris.
Son objectif : « 3h15 ».

David, au Salon du Running du Marathon de Paris 2015. Ph. Moctar KANE.

David, au Salon du Running du Marathon de Paris 2015. Ph. Moctar KANE.

Giovanna
Déjà deux marathons.
Son objectif : « 3h45 ».

Giovanna, au Salon du Running du Marathon de Paris 2015. Ph. Moctar KANE.

Giovanna, au Salon du Running du Marathon de Paris 2015. Ph. Moctar KANE.

Lassana
Déjà six fois le Marathon de Paris et deux fois le 20 km de Paris.
Son objectif : « 3h15 ».

Lassana, au Salon du Running du Marathon de Paris 2015. Ph. Moctar KANE.

Lassana, au Salon du Running du Marathon de Paris 2015. Ph. Moctar KANE.

Anna
Déjà une fois le Marathon de St-Petersbourg.
Son objectif : « 3h28! ».

Anna, au Salon du Running du Marathon de Paris 2015. Ph. Moctar KANE.

Anna, au Salon du Running du Marathon de Paris 2015. Ph. Moctar KANE.

« J’ai couru plus lentement qu’escompté, mon temps a été de 3h42 (contre les 3h30 que j’espérais). Ma Garmin a été très utile durant la course. J’ai pu vérifier ma vitesse et ma fréquence cardiaque. »

Montre d'Anna, photographiée après sa course au Marathon de Paris 2015.

Montre d’Anna, photographiée après sa course au Marathon de Paris 2015.

David
Venu d’Israël, jamais de marathon auparavant.
Son objectif : « 3h18 ».

David, au Salon du Running du Marathon de Paris 2015. Ph. Moctar KANE.

David, au Salon du Running du Marathon de Paris 2015. Ph. Moctar KANE.

« Mon temps officiel est de 3:20 16 », alors que mon but était de 3h18.
La montre m’a été d’une grande utilité, et m’a permis d’appréhender et de garder l’allure. »

Montre de David, photographiée après sa course au Marathon de Paris 2015.

Montre de David, photographiée après sa course au Marathon de Paris 2015.

Moctar KANE.

PS : si vous avez trouvé ce post intéressant, partagez-le, et suivez High-Tech Out sur Twitter (@HighTechOut).

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.