Test Fospower PowerActive : la batterie autonome tout-terrain du baroudeur

La batterie autonome Fospower PowerActive.Ce Fospower PowerActive est certainement l’une des batteries autonomes les plus utiles testées  ici pour qui veut une source d’énergie fiable lors d’activités outdoor ou en voyage.

La batterie autonome Fospower PowerActive, Ph. Moctar KANE.

La batterie autonome Fospower PowerActive, Ph. Moctar KANE.

J’ai testé plusieurs batteries autonomes sur High-Tech Out mais celle-ci, la PowerActive de Fospower, est un cran au-dessus. Elle est conçue pour résister à un usage quelque peu sévère sur le terrain.

Dur de peau
Autant à la vue que prise à la main, la Fospower PowerActive indique une fabrication solide. Des bandes de plastique caoutchouté lui assurent de surcroît une bonne prise en main. Lâchée au sol, la batterie résiste au choc. Elle est conçue pour supporter non seulement les chutes (j’ai fait le test pour une hauteur d’environ 1 m) mais aussi l’immersion sous un mètre d’eau pendant trente minutes (norme IP67).

Sous une trappe se trouvent deux prises : celle pour recharger la batterie PowerActive elle-même, l’autre pour requinquer un autre appareil. À côté de la première prise, il y a une petite ampoule. C’est une bonne idée : cette lampe de secours, pas très puissante, peut servir à éclairer de nuit, sous sa tente ou dans d’autres circonstances.

Très bonne idée aussi le mousqueton fixé à l’extrémité du Fospower PowerActive. Ainsi il est possible d’attacher la batterie à une sangle ou au passant de son pantalon. Une petite boussole a été rajoutée aussi à ce chargeur, afin de marquer son caractère « baroudeur »…

La batterie autonome Fospower PowerActive et son ampoule intégrée, Ph. Moctar KANE.

La batterie autonome Fospower PowerActive et son ampoule intégrée, Ph. Moctar KANE.

A l’usage
Avec la capacité de 10200 mAh du Fospower PowerActive, vous pourrez recharger, d’après mon test, l’équivalent d’un iPhone 6 au moins trois fois. En voyage, en randonnée, cela est utile. Lors de sorties où je devais prendre des images avec mon smartphone,  j’ai accroché la batterie au passant de mon pantalon. Le capot est alors bien évidemment ouvert. Il faut, à mon avis, dans ce cas, faire attention que le PowerActive ne tombe : je ne suis pas certain que ce capot ou la charnière elle-même résisterait au choc.

L’un des rares défauts que je trouve au Fospower PowerActive, c’est l’absence d’une seconde prise USB de charge. Avec une telle capacité, c’est dommage de ne pas pouvoir recharger simultanément deux appareils. Avec une capacité similaire voire inférieure, d’autres batteries autonomes testées sur HTO bénéficient de cette double prise (par exemple le Xoopar Squid et l’Innergie PocketCell Duo testés ici et )

Un petit mot concernant la petite boussole : c’est une plaisanterie. Ne vous fiez pas à elle pour retrouver le nord, elle ne vaut pas grand chose. C’est plus un leurre (marketing) qu’autre chose.

Prix  moins de 30 €.

J’aime
L’étanchéité.
La résistance aux chocs.
La grande capacité.
Le mousqueton.
Le prix abordable.
La petite ampoule.

Je n’aime pas
L’absence d’une deuxième prise USB de chargement.
La boussole inutilisable.

Conclusion
Le Fospower PowerActive est une bonne batterie autonome tout terrain. Celles et ceux qui veulent une source d’énergie fiable pour recharger leurs appareils mobiles en voyage ou en randonnée devraient y penser. Sa résistance aux chocs et à l’immersion dans l’eau sont un atout. Bravo pour le mousqueton, petit accessoire qui rend son usage sur le terrain plus pratique. J’aurais préféré cependant une seconde prise pour recharger deux appareils simultanément. Une prochaine version?

Moctar KANE.

PS : si vous avez trouvé ce test utile, partagez-le, et suivez High-Tech Out sur Twitter (@HighTechOut).

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.