Test Sony NWZ-W273 : un super baladeur sport et waterproof

Le baladeur de sport waterproof Sony NWZ-W273.Quelle est la solution généralement disponible lorsqu’on veut faire du sport, en particulier courir, en écoutant sa musique? Le casque sans fil, connecté en Bluetooth à son smartphone, non? Sony, avec son NWZ-W273, propose une alternative : un baladeur à la forme d’un mini casque tour de cou. Très léger et de surcroît résistant à l’eau. Son test a été une surprise agréable pour mes oreilles…
Le baladeur de sport waterproof Sony NWZ-W273.

Le baladeur de sport waterproof Sony NWZ-W273, en noir.

Comment vais-je définir ce  Sony NWZ-W273? Un casque, des écouteurs intra-auriculaires, un baladeur mp3? Il est tout cela, en même temps! Si je vous dis qu’il a été conçu pour vous accompagner pendant vos séances de sport les plus variées, vous vous poserez certainement les questions suivantes. Est-il léger? Est-il résistant?, … Léger, oui, il l’est. Sur la balance, il a pesé 27 g. C’est surprenant quand on sait que l’ensemble intègre, en plus des deux oreillettes intra-auriculaires, le lecteur mp3 lui-même et une mémoire flash interne. A ce propos, sachez que le modèle  NWZ-W273 a une capacité de 4 Go, contre 8 Go pour le NWZ-W274.

Design
Est-ce pour signifier son amour de la musique? L’arceau, dont la courbe se brise au milieu, et les boucles formées par les deux modules (sur lesquels sont fixées les oreillettes) du baladeur dessinent un cœur. Bon, en fait c’est plutôt, a priori, pour assurer un serrage plus efficace autour du cou. Je reviendrai sur le maintien par la suite. La qualité générale de fabrication de ce Sony NWZ-W273 est bonne.
Le baladeur de sport waterproof Sony NWZ-W273. Ph. Moctar KANE.

Le baladeur de sport waterproof Sony NWZ-W273. Ph. Moctar KANE.

Les deux modules, s’ils ont chacun des dimensions réduites (environ 4 cm de longueur), ne sont pas identiques. Sur celui de droite se trouvent la prise de connexion à la station d’accueil associée et quatre boutons. Le premier d’entre eux, à l’extrémité arrière, verrouille l’allumage ou l’extinction de l’appareil. Le second, justement, met en marche ou éteint le baladeur. Puis viennent les boutons d’avance/retour et de Play/Pause. Ce dernier se distingue par la présence d’un ergot, ce qui permet de le repérer facilement avec le doigt. Quant au module de gauche, il porte un bouton de réglage de volume et un autre désigné P.List/Shuf. En appuyant dessus, on peut faire passer la lecture audio d’un dossier à l’autre ou jouer de façon aléatoire. Ici aussi, au-dessus du + du bouton de volume, il y a un ergot le caractérisant.

Le baladeur de sport waterproof Sony NWZ-W273, avec sa station d'accueil. Ph. Moctar KANE.

Le baladeur de sport waterproof Sony NWZ-W273, avec sa station d’accueil. Ph. Moctar KANE.

Maintien et ergonomie
Autour du cou, chaque intra placé dans le conduit auditif, le Sony NWZ-W273 s’est révélé confortable. Je l’ai testé d’abord en course. J’ai couru plusieurs kilomètres avec. Son maintien est très appréciable. Non seulement les embouts pénètrent et s’installent relativement confortablement dans le conduit auditif mais ils y demeurent. Attention cependant, l’isolation passive étant effective, vous risquez avec ces écouteurs de ne pas capter d’éventuels avertisseurs sonores. Autre avantage du Sony NWZ-W273 : retiré des oreilles, il serre suffisamment bien le cou pour pouvoir rester en place. C’est quand même plus pratique que de vouloir l’introduire dans une poche.

L’un des points forts du Sony NWZ-W273 est la fonction Zappin, qui supplée l’absence d’écran de visualisation. S’activant et se désactivant en gardant le doigt appuyé sur le bouton Play, cette fonction permet, comme son nom l’indique, de « scanner » le contenu audio du baladeur : environ 15 secondes de chaque morceau sont diffusées avant de passer à l’extrait suivant. Au moment de lancer cette fonction, une notification sonore « Zappin in » se fait entendre. Quand le morceau voulu arrive, il vous suffira d’appuyer de nouveau sur le bouton Play pour qu’il se joue, après qu’un autre avertissement sonore « Zappin out » se fasse entendre à son tour. Si au cours du Zappin vous appuyez encore longuement le bouton Play, le scan va se poursuivre mais cette fois avec des extraits plus courts, d’environ 5 secondes chacun.

Bref, globalement, la conception du Sony NWZ-W273 est une réussite, ne serait-ce que pour son ergonomie.

Le baladeur de sport waterproof Sony NWZ-W273. Ph. Moctar KANE.

Le baladeur de sport waterproof Sony NWZ-W273. Ph. Moctar KANE.

Dans l’eau
Oui, donc, l’autre point fort de ce Sony NWZ-W273 est sa résistance à l’eau. Normes IPX 5 et IPX8, nous annonce le constructeur. Grosso modo, le baladeur résiste à certaines projections d’eau et surtout il est peut submergé dans l’eau de façon continue. Sony indique une profondeur de 2 m. J’ai vérifié cela dans une piscine. En nageant et en plongeant avec. Le Sony NWZ-W273 en est revenu indemne! Même laissé seul sous un fond d’environ 1 m. Mais il faut éviter de retirer les intras des oreilles. Car autrement, non pas que l’appareil s’abîme, mais tout simplement parce que l’écoute de la musique s’en trouve altérée. Dans ce cas, il faudra expulser vivement l’eau introduite dans les intras, en soufflant dessus. Du coups, nager avec le Sony NWZ-W273 nécessite une certaine vigilance : il faut bien enfoncer les intras dans les conduits auditifs et éviter tout faux mouvement qui les en sortirait. Ces précautions prises, vous verrez que c’est assez spécial d’écouter sa musique en filant sous l’eau comme un poisson.
Maintenant, nager en étant coupé de (presque) tout lien sonore avec les autres personnes et son environnement peut être troublant. Ou un peu risqué. Cependant moins que pour un cycliste sourd à tout signal sonore venant de la circulation.

Une batterie géniale
Je n’ai pas mesuré l’autonomie du Sony NWZ-W273 pleinement chargé. Le constructeur annonce qu’elle atteint 8 heures d’écoute. Ce qui, pour un baladeur, n’est pas extraordinaire. J’ai cependant voulu vérifier une de ses affirmations : il suffirait de 3 minutes de charge pour garantir une écoute d’une heure. Et c’est vrai. J’ai branché le baladeur complétement vide sur le chargeur standard de l’iPhone pendant 3 minutes (en passant évidemment par la station d’accueil du NWZ-W273). Il a pu fonctionner ensuite pendant 1H15 sans arrêt! Bravo. C’est vraiment pratique. Vous n’aurez pas à attendre longtemps pour le requinquer si vous vous apercevez juste avant de sortir faire du sport que la batterie de votre baladeur est à plat! 3 minutes de jus pour assurer plus d’une heure de sueur!

La qualité audio
Que vaut donc un baladeur si sa qualité audio est mauvaise. J’aurais pu commencer par là d’ailleurs. Le NWZ-W273 ne va pas nuire à la réputation de Sony en matière de qualité du son. Car la reproduction est dynamique et les basses, sans être excessives, sont bien présentes. Pour un appareil de cette taille, c’est très appréciable.

Pour info, sachez que le transfert des fichiers audio de votre ordinateur vers ce baladeur se fera (via la station d’accueil) en les glissant/déposant. Tout simplement. Sans se noyer dans les détails, à savoir : le Sony NWZ-W273 accepte les fichiers sous les formats mp3, AAC (promu par Apple par exemple), WMA (promu par Microsoft) et Linear PCM (codage sans perte).

Lors du transfert des fichiers vers le Sony NWZ-W273, il faudra peut-être en convertir certains.

Lors du transfert des fichiers vers le Sony NWZ-W273, il faudra peut-être en convertir certains.

Prix 80 €.

J’aime
La qualité sonore.
La légèreté.
Le maintien.
La résistance à l’eau et sous l’eau.
La recharge d’urgence.
La relative bonne ergonomie dont le mode Zappin pour parcourir le contenu.

Je n’aime pas
L’usage relativement délicat pendant la natation.

Conclusion
Le Sony NWZ-W273 concentre, au vrai sens du terme, plusieurs qualités. Une grande réussite. C’est vraiment un baladeur multi-sport, de la course à pied à la natation. Et il a une bonne qualité de musique. Mais contrairement à des écouteurs tels le Bose SIE2 (testé ici) ou l’Urbanears Kransen (testé ici), ce baladeur, du fait de sa capacité de mémoire relativement réduite et de son absence d’écran de visualisation, ne sera pas d’un usage aisé dans la vie de tous les jours, en tailleur ou en costume cravate. Il est fait pour le sport, pour les sportives et sportifs. Et sur ce terrain, c’est un champion!

Moctar KANE
.
PS : si vous avez trouvé ce test utile, partagez-le et suivez High-Tech Out sur Twitter (@HighTechOut).
Share Button

5 réflexions au sujet de « Test Sony NWZ-W273 : un super baladeur sport et waterproof »

  1. J ai le même casque j ai perdu mon chargeur et la comment je fait pour acheter un autre chargeur j ai charche par tout je l ai pas trouvé

  2. C est le troisième que j achete,et son gros probleme c’est son support de charge,il ne recharge plus après un vingtaine d utilisation. Inadmissible à ce prix.

  3. Pour moi il est juste excellent ! Je l’adore.
    C’est un produit exceptionnellement pratique, efficace, ergonomique et de qualité.
    En jogging, il est vraiment impressionnant, ZERO défaut et la qualité audio est bluffante.
    En piscine, testé 2x : il est presque parfait. qualité audio un tout petit peu moins bonne, et volume beaucoup moins fort. Mais pour moi il tient nickel et je n’ai pas eu de soucis d’eau qui rendait inaudible. plus même : j’ai déjà cogné l’oreillette droite plusieurs fois avec l’épaule, et aucuns soucis.

    Je le recommande vraiment.

  4. J’ai acheté ce produit il y a quelques années, j’en cherche un autre, au prix que je l’avais payé j’ai attendu avant d’en racheter un autre. Il convient très bien à mon ami mais moi pas du tout, très mauvais maintien au niveau des oreilles. Même avec les 3 différentes tailles de mousses, aucun ne tient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.