Test Water-to-Go : une bouteille filtrante pour de l’eau potable partout

Bouteille filtrante Water-to-Go.Cette bouteille Water-to-Go, avec son filtre, a pour mission de supprimer la quasi-totalité des impuretés et microbes contenus dans l’eau. Pratique non pour la rando et le voyage?

Bouteilles filtrantes Water-to-Go.

Bouteilles filtrantes Water-to-Go.

La promesse de cette bouteille filtrante Water-to-Go est belle : elle éliminerait « plus de 99,9% de TOUS les contaminants présents dans l’eau » non salée. Et ce grâce donc à son filtre. Ce dernier agit d’après le fabricant selon plusieurs procédés.

Bouteill filtrante Water-to-Go, Ph. Moctar KANE.

Bouteill filtrante Water-to-Go, Ph. Moctar KANE.

Filtre 3 en 1
Comme dans d’autres bouteilles filtrantes, il y a d’abord un filtrage au charbon actif éliminant de « gros éléments » dont le chlore souvent contenu dans l’eau du robinet.
Ensuite, il y a le travail effectué par la « membrane à couche chargée » issue des travaux de la Nasa. Un double processus s’opère ici. D’un côté, grâce à ses micro-pores, le filtre retient les particules plus petites non captées par le charbon actif. De l’autre, les microbes sont attirés, piégés par la membrane devenue électriquement positive au contact de l’eau. Dans la liste des éléments filtrés par la bouteille établie par le fabricant se trouvent entre autres, du côté des produits chimiques, le nickel, le chlore, l’aluminium,… Et parmi les bactéries et virus il y a l’E. coli, le typhus, l’hépatite A, sans compter des vers dont celui de la douve du foie.
Je n’ai pas de laboratoire médical à ma disposition pour vérifier si le taux de 99,9% de purification est effectivement atteint par le filtre de la bouteille Water-to-Go! Le fabricant prend pour caution les analyses d’organismes tels le Biological Consulting Services de Floride.

Bouteille filtrante Water-to-Go, Ph. Moctar KANE.

Bouteille filtrante Water-to-Go, Ph. Moctar KANE.

Design
Il existe pour l’heure deux bouteilles Water-to-Go. Celle que j’ai testée en premier et dont il est principalement question ici est la version à 500 ml. Son flacon est transparent et rigide. Je trouve son design réussi, ainsi que son ergonomie : sa forme lui assure une bonne prise en main.

Indicateur
Le fabricant déclare que le filtre de cette bouteille Water-to-Go peut fonctionner pendant deux mois, à raison de quatre remplissages quotidiens, soit l’équivalent de deux litres d’eau par jour. Pour informer de l’usure progressive du filtre, il fournit un indicateur : une barre à niveau rouge qui, dès le premier jour d’activation, va s’allonger au fur et à mesure, jusqu’à terme. A ce moment, il faudrait théoriquement remplacer le filtre.

Bouteille filtrante Water-to-Go et son indicateur temporel, Ph. Moctar KANE.

Bouteille filtrante Water-to-Go et son indicateur temporel, Ph. Moctar KANE.

Théoriquement, car qu’arrive-t-il si on ne consomme pas les deux litres par jour avec cette bouteille?  On m’a répondu que le filtre peut dépasser les deux mois de fonctionnement. Ainsi, si vous ne consommez qu’un litre d’eau par jour, la durée de validité sera alors de quatre mois. Ce qui est essentiel, c’est la capacité de traitement : elle est annoncée à 130 litres. Théoriquement, ce volume correspond à un peu plus de 2 mois d’usage à raison de deux litres d’eau consommés par jour.
Un modèle Water-to-Go  plus volumineux, en plastique souple, existe : il peut contenir 750 ml d’eau. Son filtre spécifique permet d’après le fabricant une capacité de traitement de 200 litres.

Bouteille filtrante Water-to-Go en version 750 ml, Ph. Moctar KANE.

Bouteille filtrante Water-to-Go en version 750 ml, Ph. Moctar KANE.

A l’usage
Il faut aspirer l’eau pour la boire, l’écoulement ne se faisant pas tout seul. Comme la bouteille de 500 ml est rigide, elle est difficilement compressible. Contrairement au modèle 750 ml, plus souple. Une remarque : du fait de la conception du conteneur du filtre, il restera toujours une petite partie de l’eau dans la bouteille. Dommage pour cette perte. J’imagine juste qu’il ne faudra pas se laisser tenter de boire ce reste en ouvrant le bouchon : au cas où l’eau à filtrer était effectivement polluée, ça ne serait pas une bonne idée!
Mais je ne vous ai pas encore parlé du goût de cette eau passée quand même au travers d’un filtre spécial. Eh bien le goût est neutre! Dit autrement, il n’y a pas d’arrière-goût. Bon point.
En fin de test, lors d’une longue sortie le long de la Marne, j’ai rempli et quasiment bu toute la bouteille d’eau de la rivière. Celle-ci était claire mais contenait des particules bien visibles. Ni les heures suivantes, ni le jour d’après je n’ai ressenti de douleurs au ventre. Pas mal (au vrai sens du mot)!

Bouteille filtrante Water-to-Go remplie de l'eau de la Marne, 2015, Ph. Moctar KANE.

Bouteille filtrante Water-to-Go remplie de l’eau de la Marne, 2015, Ph. Moctar KANE.

Bouteille filtrante Water-to-Go, Ph. Moctar KANE.

Bouteille filtrante Water-to-Go, Ph. Moctar KANE.


Le prix

20 € la bouteille de 50 ml avec le filtre inclus, 12 € le filtre vendu séparément.
33 € la bouteille de 75 ml avec le filtre inclus, 23 € le filtre vendu séparément.

J’aime
L’esthétique.
La prise en main.
L’absence d’arrière-goût de l’eau.

Je n’aime pas
La petite quantité d’eau restante dans la bouteille.
L’indicateur basé uniquement sur la durée d’usage.

Conclusion
Globalement, cette bouteille Water-to-Go filtrante est agréable à utiliser. Je pense qu’il faudra revoir le système d’indicateur d’usage : pourquoi pas un capteur qui compte le nombre de remplissage? Dans un environnement urbain, je ne pense pas qu’on utiliserait généralement cette bouteille, au quotidien, pour boire deux litres par jour! Au restaurant, à table chez soi, je me vois mal sortir la bouteille pour boire. D’autant que dans les grandes villes, en tout cas en France, l’eau du robinet est en général de grande qualité. C’est bien avec l’eau de robinet que vous remplirez en ville cette bouteille Water-to-Go, non? Pour le sport, idem en ville. Je vous conseillerais plutôt dans le cas du running la superbe bouteille Simple Hydration testée (ici) sur HTO. Par contre, cette solution, à mon avis, a un gros intérêt pour la randonnée.  En terres moins connues ou même dans nos contrées, dans des lieux où vous n’êtes pas sûr de trouver de l’eau du robinet, cela peut aider. Dans ces endroits, votre ravitaillement pourrait être assuré avec l’eau stagnante ou de l’eau vive (mais pas la mer, le système n’étant pas recommandé avec de l’eau salée). Évidement, lors de treks ou tout simplement de voyage, ce Water-to-Go peut être très utile aussi. Si le taux de 99,9% de filtrage des contaminants est réellement garanti, c’est pas mal, non?

Moctar KANE.

Voici une vidéo qui résume le test :

PS : si vous avez trouvé ce test utile, partagez-le, et suivez High-Tech Out sur Twitter (@HighTechOut).

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.