Test Huawei P20 Pro : prise en main du smartphone à triple objectif photo

Le smartphone Huawei P20 Pro.Du bluff ou un réel progrès? Après juste Samsung qui, avec son S9 Plus, annonçait une réinvention de la photo sur mobile qui n’en était pas une, Huawei promet fièrement une renaissance de cette pratique avec l’arrivée de son smartphone P20 Pro à trois optiques. Mes premières impressions.

Mise à jour : voir plus bas concernant le zoom (optique) x3.

Le smartphone à triple objectif Huawei P20 Pro, 03 2018, Ph. Moctar KANE.

Le smartphone à triple objectif Huawei P20 Pro, 03 2018, Ph. Moctar KANE.

Soyons très clair ici. Je ne vais donner ici que mon premier avis sur ce Huawei P20 Pro. Contrairement au Samsung Galaxy S9 Plus que bon nombre de personnes pensaient être le premier smartphone à ouverture variable (le test est ici sur HTO), ce P20 est, à ma connaissance, vraiment le premier smartphone avec trois objectifs photo. Mais je ne donnerais pas ma tête à couper : dans le domaine high-tech (ou technique de manière générale) on ne sait jamais ce qu’un fabricant inconnu a pu un jour concevoir et réaliser sans tambour, sans trompette, ni moyen de communication pour le faire connaître. Et de toute façon, pour revenir à ce P20 Pro : qu’un photophone ait un, deux ou trois optiques, le plus important, à mon avis, reste la qualité de l’image finalement produite.

Le smartphone à triple objectif Huawei P20 Pro, 03 2018, Ph. Moctar KANE.

Le smartphone à triple objectif Huawei P20 Pro, 03 2018, Ph. Moctar KANE.

Certes, je n’ai pris en main ce Huawei P20 Pro que pendant quelques heures mais j’ai la chance d’avoir testé plusieurs modèles antécédents et même récents de la même marque (par exemple le Mate 9 et le P10 Plus testés ici et sur HTO), ainsi que des concurrents (dont l’iPhone 8 Plus, le Note 8 ou S9 Plus testé ici, là et par-là) positionnés sur le terrain des très bons photophones. Vous avez l’habitude maintenant, ce qui m’intéresse dans le test des smartphones sur High-Tech Out, c’est en général la qualité de production des images. Pour cette prise en main du Huawei P20 Pro, je ne parlerai pas de la vidéo : je me contenterai de la photographie.

La mode du 18/9?
J’avais déjà soulevé la question lors du test du Samsung Galaxy S9 Plus. Je constate que la tendance ou la mode du format 18/9 s’impose non seulement dans la taille des écrans mais aussi au niveau des formats de prise de vue des photos. Ainsi sur ce Huawei P20 Pro, le format 16/9 a disparu en mode photo! Il était encore présent sur l’autre haut de gamme Mate 10 Pro, mais là il a tout simplement disparu. Pour certains ce n’est peut-être pas très important mais je trouve curieux que l’on puisse mettre fin à un format présent depuis un certain temps maintenant. Cela peut causer plusieurs contraintes, en particulier pour ceux qui voudront combiner des précédentes photos en 16/9 avec ces nouvelles en 18/9 : par exemple dans un diaporama ou dans une vidéo au format 16/9.

Capture d'écran d'une photo au format 18/5 prise avec le smartphone Huawei P20 Pro.

Capture d’écran d’une photo au format 18/5 prise avec le smartphone Huawei P20 Pro.

De gros écarts dans les définitions
Photographier au format 4/3 ne fait pas partie de mes habitudes. J’ai commencé vraiment la photo avec le reflex. Donc avec le format 3/2. En terme d’habitude de composition, ce n’est pas la même chose. Quand je me rends compte dans les réglages en « mode pro » du P20 Pro (le plus proche du mode manuel) que le définition la plus importante, à savoir 40 mégapixels, est réservée au format 4/3 (commun, c’est vrai, sur les smartphones) mais qu’en même temps la définition suivante pour le format carré (1/1) et étiré (18/9) n’est que de 7 mégapixels… Je trouve cela décevant. Surtout pour un smartphone présenté comme « la renaissance de la photographie ». N’est-ce pas contraindre l’utilisateur à ce format 4/3 s’il veut obtenir le maximum de définition?

Les différentes définitions du Huawei P20 Pro en mode photo.

Les différentes définitions du Huawei P20 Pro en mode photo.

Deux photos noir et blanc prises par le Huawei P20 Pro au format 4/3 et 18/9. Ph. Moctar KANE.

Deux photos noir et blanc prises par le Huawei P20 Pro au format 4/3 et 18/9. Ph. Moctar KANE.

Trois optiques, donc
La grande nouveauté du Huawei P20 Pro, c’est donc la présence d’un triple objectif. Permettant au photographe de permuter les grossissements, entre x1, x3 et x5. Sachant que le zoom est impossible à pleine définition (à 40 millions de pixels). Il ne l’est non plus en mode noir et blanc. Une précision pour ceux qui ne sont pas habitués aux smartphones haut de gamme de Huawei : ils disposent d’un capteur monochrome (de 20 mégapixels). Qui produit donc les photos en noir et blanc.

A savoir aussi, le zoom x5 est ce que le constructeur appelle le « zoom hybride » : ce n’est pas un vrai zoom optique mais la combinaison de deux capteurs de définitions différentes. Le vrai zoom optique sur le P20 Pro est un x3 : c’est l’objectif qui est à l’extrémité, en haut de l’appareil. Derrière se trouve un capteur de 8 mégapixels.

Il y a un point que je devrais clarifier ultérieurement, il s’agit de l’ouverture de ce zoom x3 : le constructeur indique f/2,4 mais à l’examen des données Exif des photos prises avec cette otique je vois l’indication f/1,8! Par contre, conformément à la fiche technique, l’ouverture maximale est celle de l’optique devant le capteur noir et blanc et il est de f/1,6.

Mise à jour : 
J’ai continué mon test du Huawei P20 Pro. Je pense avoir trouvé la raison de l’ouverture constatée de f/1,8 en utilisant le zoom x3 alors que la fiche technique prévoit f/2,4. Elle est bien de f/2,4 en mode Photo automatique. Pour l’instant, je n’ai pas réussi à vérifier l’usage d’un vrai zoom optique en mode Pro. A confirmer ou infirmer. J’attends aussi la réponse de Huawei sur ce point.

Photos prises avec le Huawei P20 Pro avec les zooms x1, x3 et x5. Ph. Moctar KANE.

Photos prises avec le Huawei P20 Pro avec les zooms x1, x3 et x5. Ph. Moctar KANE.

Sur le terrain
Contrairement aux modèles précédents des smartphones haut de gamme de Huawei (Mate 9, P10 Plus, Mate 10 Pro), l’interface de la fonction APN a un peu changé : par exemple on a accès maintenant au mode Pro (simili manuel) directement dès l’écran principal, il n’y a plus besoin de le faire apparaître via un volet glissant. Par contre, le mode monochrome et Pro nécessite plus de manipulations. Dans l’ensemble, l’usage du P20 Pro en photo est pratique.
J’ai remarqué, mais il faut reconnaître que j’ai photographié vers le crépuscule, que l’autofocus de ce Huawei P20 Pro ne semble pas des plus efficaces. On semble encore loin de ce que propose la concurrence, par exemple l’iPhone. A vérifier plus tard.

Qualité des photos
D’après mes constats, pour l’instant, le zoom x3 donne une qualité d’image suffisante. Le zoom hybride x5 est très moyen. Encore une fois, les photos ont été prises aux environs du crépuscule.
Justement, en basse lumière, ce Huawei P20 Pro semble se débrouiller très bien! Cela a l’air prometteur pour un test plus approfondi. Une remarque aussi, en noir et blanc, les photos sont tout simplement superbes.

Le Grand Palais, photo prise avec le Huawei P20 Pro, Paris 03 2018, Ph. Moctar KANE.

Le Grand Palais, photo prise avec le Huawei P20 Pro, Paris 03 2018, Ph. Moctar KANE.

En bas des Champs-Elysées, photo prise avec le Huawei P20 Pro, Paris 03 2018, Ph. Moctar KANE.

En bas des Champs-Elysées, photo prise avec le Huawei P20 Pro, Paris 03 2018, Ph. M. KANE.

Devant la place Concorde, photo prise avec le Huawei P20 Pro, Paris 03 2018, Ph. Moctar KANE.

Devant la place Concorde, photo prise avec le Huawei P20 Pro, Paris 03 2018, Ph. Moctar KANE.

La place Concorde, photo prise avec le Huawei P20 Pro, Paris 03 2018, Ph. Moctar KANE.

La place Concorde, photo prise avec le Huawei P20 Pro, Paris 03 2018, Ph. Moctar KANE.

La place Concorde, photo prise avec le Huawei P20 Pro, Paris 03 2018, Ph. Moctar KANE.

La place Concorde, photo prise avec le Huawei P20 Pro, Paris 03 2018, Ph. Moctar KANE.

A la place Concorde, photo prise avec le Huawei P20 Pro, Paris 03 2018, Ph. Moctar KANE.

A la place Concorde, photo prise avec le Huawei P20 Pro, Paris 03 2018, Ph. Moctar KANE.

Entrée de la station de métro Tuileries, photo prise avec le Huawei P20 Pro, Paris 03 2018, Ph. Moctar KANE.

Entrée de la station Tuileries, photo prise avec le Huawei P20 Pro, Paris 03 2018, Ph. M. KANE.

Prix 900 €.

J’aime
La qualité des photos en basse lumière.
La grande qualité des photos noir et blanc.
La présence du zoom optique x3 (mise à jour : pour l’instant, en mode automatique).
L’interface de prise de vue.
Le beau design.
La certification IP67.

Je n’aime pas
La disparition du format 16/9 en mode photo.
L’écart important entre les résolutions des différents formats photo.
La qualité du zoom x5.
(Mise à jour : pour l’instant l’absence de zoom optique en mode prise de vue Pro)

Conclusion
Mon avis est ici provisoire. Je n’ai fait la prise en main de ce Huawei P20 pro que pendant quelques heures. Mais j’ai une bonne impression des capacités de ce photophone en basse lumière : c’est dans ces conditions-là que l’appareil m’a le plus convaincu, pour l’instant.

De même que pour le Samsung Galaxy S9 Plus avec son ouverture variable, je me demande pour l’instant quelle est l’utilité de la présence de ce zoom (hybride) x5 sur ce Huawei P20 Pro. Apparemment, il ne faudra pas s’attendre à une qualité photo vraiment bonne. Le zoom x3 emporterait plus mon adhésion (mise à jour : si ce zoom optique x3 est disponible en, mode de prise de vue Pro). Et en ce qui concerne la photographie en noir et blanc, oui, là encore, c’est un point fort des smartphones Huawei. Ce P20 Pro nécessite un test plus en profondeur.

Moctar KANE.

Et voici le résumé vidéo de cette prise en main du Huawei P20 Pro :

PS : si vous avez trouvé cette prise en main utile, partagez-la, et suivez High-Tech Out sur Twitter (@HighTechOut).

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.